Naruto

Venez vivre votre vie en tant que ninja ! Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilPortailRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Souvenirs à l'oasis

Aller en bas 
AuteurMessage
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Souvenirs à l'oasis   Jeu 20 Jan - 21:19

Le désert fouettait tout ce qui osait marcher sur son sable, cette journée là. Dans ces conditions, on pouvait facilement pratiquer des techniques uttilisant le dton ou le futon ou pratiquer des techniques qu'on ne voulait pas montrer aux autres. C'est pour cette dernière raison qu'Inoka est sortit de la protection de son village pour s'entrainer. Elle risquait de détruire des éléments autour d'elle si elle ratait sa technique ou manquait de précision en plein milieu du village et risquait de frapper quelqu'un. D'ailleurs, s'il y avait des voyageurs dans le désert cette journée là, ils iraient se réfugier dans le village, pas hors de la muraille. Pour être ertaine de ne pas être vu par des étrangers entrain de sortir du village, elle décida de passer par l'arrière du village, là où il n'y a pas d'entrée. Elle s'approcha de la muraille de terre et l'observa un moment. Elle sortit deux kunai et prit un peu de recul avant de foncer vers le mur. Son chakra concentré dans ses pieds, elle courur sur le mur comme sur du sol et arriva à sa fin tout en haut. Elle planta les kunai dans la tere et se donna un élan pour faire une pirouette vers l'avant et atterrire souplement debout sur la muraille. Elle jeta un coup d'oeil vers le village, voulant s'enlever un peu de sable des yeux avant de glisser en bas de la muraille. Puisqu'elle avait le sable dans le dos, les gens en bas ne pouvaient pas la voir en ce moment. Le village de Suna était vraiment un bel endroit, mais elle ne pouvait pas y rester quand elle s'entrainait. Elle respectait tout de même les coutûmes de son clanqui leur demandait de ne jamais montrer la technique héréditaire. Elle avait d'ailleurs le plus grand mal à la cacher dans ce coin du désert. Chaque ninja du village pouvait la surprendre, pouvant ressentir l'uttilisation du chakra, et les uttilisateurs de Doton pouvaient apparaitre à n'importe quel moment du sol ou, comme Gaara du désert qui se trouve justement dans ce village, de n'importe quoi sur lequel ils peuvent se mettre le pied après s'être déplacé avec ses techniques.

Inoka soupira, découragée de voir comment il était difficile de rester dans l'ombre dans un village semblable. Pourtant, c'est dans ce village précis qu'elle vivait, mais éloignée de la rue des Hiketsu pour échapper aux manières sanglantes, pour ne pas dire complètement morbides, de son clan. Oui, c'est ainsi qu'elle voyait la règle disant devoir tuer ceux qui découvraient la techniques héréditaire. On pouvait croire qu'elle était un coeur fragile ou qu'elle ne pourrait jamais aller sur un champ de bataille ou en mission plus haut que celles que l'on donne aux guenins pour les occuper le temps qu'ils aient l'expérience pour devenir Chuunin. Pourtant, Inoka n'est pas comme ça. Elle n'a pas le coeur fragile et ne se gênera pas pour blesser son adversaire pour le neutraliser. D'ailleurs, il faut qu'elle travaille fort pour ne pas les tuer. Ce qui la répugne, c'est de devoir tuer des gens par le simple fait qu'ils aient vu une technique. Ne leur avait-on pas appris que leur chakra n'avait pas vraiment d'affinité ? Si c'est pour empêcher d'être vaincus par l'ennemi, autant ne pas combattre ! Ces techniques n'ont pas de points forts, ni de points faibles, pourquoi rester dans l'anonima ? La ninja s'est posé des tas de questions de ce genre sans vraiment trouver de réponses, mais respecte tout de même la règle de ne point montrer les techniques pour ne pas avoir de problèmes avec son oncle.

La se détourna du village et glissa le long de la muraille, atteignant le bas rapidement et sans aucun mal. Elle attendit un moment, tentant de voir s'il y avait quelqu'un tout près, puis avança vers le désert, rassurée de ne sentir aucunes présences. Elle sortit l'un des ses éventails et le fit pivoter rapidement:

-Fuuton no tate...

Une colone de vent se forma autour d'elle, tournant tellement vite que le sable n'arrivait pas à passer au travers. Inoka observa devant elle et fut satisfaite de constater qu'elle arrivait toujours à voir devant elle. La différence, c'est qu'elle n'avait pas de sable dans les yeux. Elle continua d'avancer vers le désert en observant toujours au loin. Elle devait repérer l'oasis. C'est là que son père, Arata, lui avait donné rendez-vous pour leur entrainement. Si elle se rappellait bien, cette oasis se trouvait à cinq kilomètres du village. Si elle voulait être à l'heure, elle devrait y aller au pas de course. Elle se mit donc à courir sur ce raisonnement. Elle ne voulait pas faire attendre son père, la seule personne à la comprendre réellement. Elle aurait peut être pu être comprise par les autres jeunes du village de Suna, mais les villageois fuyaient le clan Hiketsu comme la peste autant que les gens les cherchent pour les envoyer assassiner quelqu'un. C'est pourquoi elle n'avait jamais eu la chance de connaitre d'autres personnes que son père. La seule personne qui ne s'enfuit pas d'elle, en dehors des membres de son clan, c'est Gaara du désert. Mais, elle n'arrive jamais à lui parler ou à l'approcher, d'ailleurs. c'est bien le seul moment où des gens l'approchent, alors. Ils la retiennent, l'empêchant d'aller vers lui, en disant que c'est un monstre qu'il faut à tout prix éviter. Étant elle-même évitée, sauf quand elle essait de s'approcher de Gaara, elle voulait tenter de lui parler, peu importe ce qu'en dirait les autres personnes. Peut être bien qu'il n'était pas aussi mauvais que les gens le prétendaient.

Se rappellant les paroles où les gens l'appellaient toujours par son nom de famille, elle se rappella une chose. Le prénom qu'elle portait était le même qu'une ninja du vilage de Konoha. Cette ninja était morte, mais personne ne savait vraiment pourquoi ni comment elle avait perdue la vie. Cependant, Inoka savait que c'était pendant la nuit, une nuit de pleine lune pour êre précise. Oui, elle le savait. Elle s'était réveillé en sursaut cette nuit là, ayant fait un rêve étrange.
Une arme se dirigeait vers deux personnes qu'elle ne pouvait identifier. Il y avait deux personnes. Le premier était un garçon aux cheveux rouges foncés un peu long dont le regard rouge vin semblait triste. Il avait des marques sur les bras qui paraissaient à peine sous les manches de son manteau noir. La deuxième personne était une fille aux longs cheveux noir de jais et au regard presque argenté sous le clair de lune, ses vêtements de ninjas étaient coupés par-ci, par-là, mais elle ne semblait pas y faire attention. Même si elle ne les connaissait pas, Inoka sentait qu'elle avait la ferme intention de protéger ces personnes. Elle s'était jeté devait eux sans hésitation et avait reçu l'arme en plein coeur. Elle avait baissé la tête, mais ce n'était pas ses vêtements qui étaient tachés de sang et les cheveux noirs qui tombèrent devant ses épaules n'étaient certainement pas les siens. Elle avait entendue une voie affaiblit par la douleur et su qu'elle venait d'elle, de l'autre Inoka:

-Je vous aurais attiré des ennuis sans noms, mais j'aurais au moins pu vous protéger, tomo. (ami en japonais)

Inoka su que c'était pour protéger des amis que l'autre Inoka était morte. Ce simple terme, "tomo", le démontrait. Ce n'était pas le nom d'une des personnes, à en juger par la manière dont elle avait prononcé ce terme. Non, c'était pour montrer à ces personne qu'elle les avait considéré comme des amis, de vrais amis.
Inoka secoua la tête par chasser ce souvenir de sa tête et continua sa route. Peu importe qui ces gens étaient, ils avaient du avoir mal en voyant leur amie mourir ainsi. C'était une mort honorable, mais on ne pouvait pas rester neutre devant une telle scène. Inoka aperçu alors l'oasis au loin et accéléra l'allure. Elle s'était toujours demandé comment elle avait fait pour voir la mort de l'autre Inoka, mais s'était dit qu'elle aurait bien du mal à ne pas réagir si elle croisait l'un ou l'autre des amis de l'autre Inoka. Non, ce serait impossible­...Elle pénétra le cercle de végétation de l'oasis, des palmiers et des fleurs colorés de toute beauté, et approcha l'étendu d'eau qui se trouvait au centre. Elle leva la tête et ouvrit alors de grands yeux. Il y avait quelqu'un d'autre, mais ce n'était pas son père. C'était justement l'un de ceux qu'elle savait qu'elle aurait bien du mal à rester calme en leur présence...

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Synari Umino
Chuunin d'Akai et admin
Chuunin d'Akai et admin
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 24
Village : Konohagakure
Mission ? : Saiyuru, tu n'as pas le droit de partir ainsi !
Humeur : Songeuse et sérieuse
Points : 810
Réputation : 15
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: Aucun
Connaissances:

MessageSujet: Re: Souvenirs à l'oasis   Ven 21 Jan - 17:19

La mission était finalement terminée. Ses coéquipiers étaient rentrés, mais comme ils n'avaient aucune obligation pour au moins une semaine, Synari avait décidé de rester à Suna. Bien qu'elle aimât peu la chaleur, elle aimait beaucoup les paysages du Pays du vent. De toutes façon, elle préférait s'isoler. Ces derniers temps, elle ne s'était pas sentie très bien, une sorte de nostalgie ayant refait surface. Elle désirait être seule et à Suna, elle pouvait parfaitement le faire. Depuis que l'Alliance s'était formé entre Suna et Konoha, les ninjas de ce dernier village était la bienvenue.

Synari visita seule le village, puis décida finalement de sortir. C'était un beau village, magnifique même, les structures étaient très bien faites et ça faisait différent de ce à quoi elle était habitée. Toutefois, elle trouvait qu'il y avait beaucoup trop de gens dans les rues et, déjà qu'il faisait chaud, il y avait trop de gens... Elle quitta donc la ville par son entrée et s'amusa à faire le tour. Elle avait bien évidemment emporter dequoi manger et boire avec elle pour ne pas se retrouver à voir des mirage, seule, au milieu du désert. Elle n'était pas habituée à une telle chaleur et se déshydraterait rapidement.

Ses pieds chaussés de sandales s'enfonça lentement dans le sable chaude et s'était plus ou moins agréable. Parfois, c'étiat brûlant, d'autres fois seulement chaud. Elle soupira. Il y en avait des choses qui avaient eu lieu depuis qu'elle était devenue Guenin, puis Chuunin. Toutes sortes de choses. Des rencontres avec ses coéquipiers et son sensei, des missions. Ils avaient même été jusqu'à faire des missions de Rang A. Synari redoutait les missions de rang S, aussi était-elle contente de ne pas en avoir fait. Elle n'était pas très forte... la preuve, elle n'avait pas pu protéger son amie...

La jeune Jinchuuriki secoua la tête. Elle ne devait pas penser à ça. Elle était restée pour réfléchir, certes, mais pas pour se morfondre. Elle leva les yeux vers le ciel et fut presque aussitôt aveuglée par le soleil,, ce qui la fit jurer. Les larmes aux yeux, elle baissa les yeux et s'paerçut qu'il y avait un rond bleuté dans sa vision. Fadurait que sa passe.

Elle aperçut alors quelques arbres, non loin et, curieuse, elle s'en approcha. Elle s'Aperçut bientôt qu'il s'Agissait d'un oasis et fut heureuse. Elle s'approcha rapidement et figea sur le rebord. Le reflet d'un silhouette se dessinait à la surface de l'eau. Elle leva son regard argenté et aperçut la jeune fille de l'autre côté. Après quelques instants, cette dernière leva elle aussi les yeux.

- Pardon, souffla finalement Synari, au bout d'un moment...

___________________________________
-Le bien avant tout

- Mamori tsuzukete yunkunda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Re: Souvenirs à l'oasis   Ven 21 Jan - 19:48

(Je vais faire que mon ancien perso est avec cette Inoka là, comme un fantôme qui reste sur terre parce qu'elle a pas fait quelque chose.)

Bien qu'elle ne savait pas vraiment pourquoi, Inoka s'empourpra et baissa le regards vers l'étendu d'eau de l'oasis. Évidemment, il fallait qu'elle rencontre la jeune fille qu'elle avait vu dans le rêve à cet endroit précis ! Elle n'avait vraiment pas de chance, pour ce genre de chose. Elle tombait toujours sur la personne qu'elle ne devrait pas tomber nez à nez avec. De plus, ayant été une sorte d'intruse pendant la mort d'une amie de cette personne, elle se sentait encore plus malalaise. Elle se mit à bafouiller:

-Vous­­­...pas à vous excuser...oasis...à personne.

Quand on rajoutait des mots aux endroits ou on n'entendait pas ce qu'elle racontait, cette phrase faisait du sens. Mais, évidemment, on ne pourrait faire cela que sur un bout de papier et prendre le temps d'y réfléchir pour finalement comprendre. Consciente que ses propos n'étaient que des bribes d'isioties dans cette situation, elle se racla la gorge et reprit:

Vous n'avez pas à vous excuser. Cette oasis n'appartient à personne.

Elle ne savait pas si c'était pour cela que la ninja s'était excusé, mais elle n'osait pas relever le regard. Elle ne voulait pas croiser le regard argenté de la ninja. Elle aurait fondu en larme ou se serait enfui à toutes jambes ou aurait fait les deux.Quoi de plus suspect quand on se promène dans un désert !? Elle se rappellait parfaitement bien l'expression du visage de cette ninja dans le rêve. C'était, d'ailleurs, impossible de l'oublier. Cette douleur...cette terreur...non, c'était une expression qu'on ne pouvait pas oublier, mais si on essayait de se concentrer sur autre chose. On s'en rappellait, en espérant ne jamais revoir cette expression sur le visage de personne d'autre. D'ailleurs, Inoka ne voulait pas revoir cette expression sur le visage de la ninja face à elle. Elle ne voulait pas laisser une telle expression revenir. Ce serait une injure à la mémoire de l'autre Inoka. Elle sentait qu'elle devait tout faire pour empêcher que cette douleur revienne, mais elle n'osait pas lever la tête. Elle sentit alors une autre présence, tout près mais loin à la fois, et cru sentir une main sur son épaule. Elle entendit une voie, qu'elle reconnu:


*Tu n'as pas à avoir peur. Synari ne pensera pas de mal de toi. Elle n'est pas comme ça...*

Étrangement rassurée par cette voie, bien qu'elle se croyait folle à entendre des voies, elle releva la tête et croisa le regard argenté de la ninja, que la voie avait appellé Synari. Elle sentit les larmes monter, mais la main sur son épaule ressera doucement son emprise. Elle ravala ses larmes et la présence disparue soudainement. Elle ne laissa pas les larmes revenir. Elle n'avait pas le droit, elle lui ferait honte et, étrangement, elle ne voulait pas lui faire honte.

-Cet endroit est là pour réconforter le coeur, l'âme et le corps des voyageur. Vous pouvez y rester aussi longtemps que vous le voulez, Synari.

Elle ne s'en était pas rendu compte. Elle n'avait pas pensé avant de dire le nom de la ninja.

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Synari Umino
Chuunin d'Akai et admin
Chuunin d'Akai et admin
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 24
Village : Konohagakure
Mission ? : Saiyuru, tu n'as pas le droit de partir ainsi !
Humeur : Songeuse et sérieuse
Points : 810
Réputation : 15
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: Aucun
Connaissances:

MessageSujet: Re: Souvenirs à l'oasis   Sam 22 Jan - 10:49

(Oki :3)

La jeune fille aux cheveux d'un violet argenté baissa les yeux presque aussitôt. Voyant qu'elle ne tentait pas de la regarder, Synari ne s'empêcha pas de se la décrire. Ses cheveux violets ondulant aux extr▲mités tombaient bas dans son dos et, malgré le malaise que la jeune Jinchuuriki put voir, ses yeux avaient un aspect joyeux. Elle était d'un taille normale et plutôt petite de hauteur. Même, en générale, Synari s'empêchait de regarder les autres en face, elle parvenait tout de même à déceler les émotions des autres, lorsqu'ils les laissaient paraître sur leur visage, ce qui était le cas de la jeune inconnue. Synari put aussi dire qu'elle était une ninja de Suna, comme elle portait le bandeau et possédait des armes. Pour le moment, elle ne se sentait pas en danger, mais elle restait sur ses gardes.

La jeune inconnue bafouilla une phrase compréhensible si on y ajoutait des mots. Synari ne comprit l'embarras ou le malaise de l'autre fille... Etait-elle timide à ce point ? Synari elle-même était du genre maladroite lorsqu'elle se retrouvait devant des étrangers, mais jamais comme ça. L'inconnue du se rendre compte que sa phrase bn'avait ni queue ni tête, car elle se râcla la gorge et répéta ce qu'elle avait dit. Synari fut soulagée, car apparemment, elle ne posait pas de problème à la jeune demoiselle. D'après elle, l'oasis n'appartenait à personne. La jeune Jinchuuriki esquissa un mince sourire.

- Mais vous vous y trouviez avant moi...

La jeune inconnue semblait obstinée à ne pas la regarder, ce qui intrigua Synari. Elle n'arrivait pas à comprendre si c'était en raison de grande timidité ou parce que ce serait simplement personnel. Cette dernière option lui paraissait fausse, comme elle n'avait jamais rencontré cette fille, enfin, pas de souvenir. A moins que cette derni&re n'ait vu Synari en ville ou à Konoha, si elle s'était un jour rendue là. L'attaque que Suna avait porté contre Konoha avec Oto aurait-il un lien ? Elle en doutait, car, après tout, les ninjas de Konoha ne connaissait pas l'identité de leur attaquant, autre que pour Gaara, Temari, Kankuro, Baki et Orochimaru. Et pis, il y avait un moment que Suna et Konoha étaient des alliés.

Au bout de moment de silence pendant lequel Synari continua d'observer la jeune fille avec curiosité, celle-ci sembla alors se détendre, ce qui intrigua davantage Synari. Elle releva soudain la tête et ses yeux bruns croisèrent le regard de Synari. Celle-ci figea, prise par surprise, puis détourna à son tour les yeux. Elle n'avait jamais aimé regarder les autres dans les yeux t vice versa. Linconnue l'invita à rester en disant que cette oasis était faite pour réconforter les voyageurs, ce qui fit sourire Synari doucement.Elle allait répondre lorsqu'elle eut soudain conscience que l'inconnu avait prononcé son nom. Elle leva les yeux en froncçant les sourcils.

- Comment se fait-il que vous connaissez mon nom ? s'enquit alors Synari.

___________________________________
-Le bien avant tout

- Mamori tsuzukete yunkunda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Re: Souvenirs à l'oasis   Sam 22 Jan - 12:53

Inoka se raidit et détourna le regard de nouveau. L'idiote ! Il fallait qu'elle dise le nom qu'elle avait entendu ! Maintenant, elle devait répondre ! Mais comment expliquer qu'une nija morte il y a peu longtemps était venu la réconforter et lui dire son nom ? C'était pas quelque chose qu'on pouvait dire facilement ! Elle avait cru elle-même qu'elle était folle, plus tôt. Qu'allait penser cette ninja en entendant une telle explication ? Elle se mordit la lèvre, contrariée. Elle ne pouvait mentir, de toute manière. Ce serait une insulte à la mémoire de l'autre Inoka et cela se lirait sûrement sur son visage si elle mentait. De plus, elle ne pouvait pas se résoudre à lui mentir, elle ne le pourrait pas. N'osant tout de même pas regarder Synari, elle répondit à la question:

-Elle­...elle me l'a dit.

Inoka baissa la tête vers le bas, se rappellant le rêve. Non, elle ne pouvait pas rester vague comme ça.
Elle, ça ne veut rien dire. À moins de pouvoir lire dans la tête des autres, il était impossible de savoir de qui elle parlait. Elle mit sa main droite en poing devant son coeur et ferma les yeux:

-L'autre Inoka...enfin, celle que tu connaissait. Elle...elle vient de me le dire.

Elle releva la tête vivement, les yeux ouverts dévoilant sa tristesse:

-Je sais que ça parait cinglé, que c'est douloureux pour vous, mais je ne pouvais pas mentir à ce sujet. C'aurait été trahir sa mémoire si je vous aurais menti. Je...

Elle rebaissa vivement la tête:

-Je suis désolé...

Non, elle sentait qu'elle ne pourrait pas la relever, cette fois, sa tête. Pas après cela.

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Synari Umino
Chuunin d'Akai et admin
Chuunin d'Akai et admin
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 24
Village : Konohagakure
Mission ? : Saiyuru, tu n'as pas le droit de partir ainsi !
Humeur : Songeuse et sérieuse
Points : 810
Réputation : 15
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: Aucun
Connaissances:

MessageSujet: Re: Souvenirs à l'oasis   Dim 30 Jan - 15:02

La question de Synari sembla énerver la jeune femme. Synari fronça très légèrement les sourcils, curieuse. Comment cette fille qu'elle n'avait jamais vu aurait pu connaître son nom ? Au début, elle avait cru que cette jeune ninja avait entendu son nom en ville. Après tout, c'était possible, puisque ça n'arrivait pas tous les jours que des ninjas d'un différent village ou même d'un différent pays venait au village. Mais comme l'inconnue semblait paniquée, la jeune Jinchuuriki se dit donc que ce n'était ainsi qu'elle avait entendu son nom. Alors comment ? Pourquoi semblait-elle aussi incertaine. Ce n'était pas comme si elle l'avait espionnée... à moins que si ? Synari ne pourrait dire tant que l'inconnue ne le lui disait pas.

Finalement, la ninja de Suna finit pas dire que c'était elle qui le lui avait dit. Synari fronça un peu plus les sourcils.

- Qui, elle ? demanda-t-elle avec curiosité.

Donc elle avait la certitude qu'elle n'avait pas été espionée. Mais pourquoi, si c'était quelqu'un qui lui avait dit son nom, pourquoi parraissait-elle aussi inquiète ? Synari sentit la méfiance monter en elle. Qui était cette elle ? Une ennemie, peut-être ? Elle n'avait pas d'ennemie... Enfin, pas de mémoire. La kunoichi finit par dire qu'il s'agissait de l'autre Inoka, celle que Synari aurait connu. Elle disait qu'elle venait tout juste de le lui dire. Synari cessa de froncer les sourcils, mais rien sur son visage ne laissait entrevoir une quelconque émotion, alors qu'au fond d'elle, une certaine douleur se réveillait. Inoka ? Sa Inoka ? Sa meilleure amie ? Comment était-ce possible ? La jeune Jinchuuriki attendit, espérant que la jeune fille que se trouvait devant elle en dise davantage. Elle se doutait qu'elle s'appelait Inoka, puisqu'elle avait parlé le l'autre Inoka. En effet, l'inconnue lui expliqua qu'elle n'avait pas pu mentir. Après un certain moment, elle s'excusa. Elle semblait refuser de regarder Synari dans les yeux.

La jeune Jinchuuriki garda le silence pendant quelques minutes, le visage de marbre. Pouvait-elle croire ce que lui disait cette Inoka ? Etait-ce vraiment vrai ? Sinon, comment aurait-elle pu savoir son nom et comment aurait-elle pu savoir qu'Inoka avait perdu la vie il n'y avait pas si longtemps ? Synari baissa son regard argenté sur l'eau de l'oasis, le coeur battant. Un faible sourire étira ses lèvres.

- Je ne cherche pas à vous insulter... Mais... comment serait-ce possible ? Qu'elle vous l'ait dit ? Je veux dire...


Elle s'interrompit et fronça à nouveau les sourcils. Synari s'assit sur le sable et appuya son menton dans sa main. Elle jeta un regard à l'inconnue.

- Alors vous vous appelez aussi Inoka ? demanda-t-elle avec curiosité.

___________________________________
-Le bien avant tout

- Mamori tsuzukete yunkunda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Re: Souvenirs à l'oasis   Dim 30 Jan - 17:29

Inoka sentait le regard argentée de Synari posé sur elle, mais elle ne releva pas la tête. Elle réfléchit aux mots qu'elle pourrait uttiliser, essayant de trouver une phrase qui ne semblerait pas comme un mensonge et qui dirait la vérité, mais n'y arriva pas. Elle même ne savait pas comment c'était possible. Elle avait sentit la présence d'Inoka, de l'autre Inoka, et l'avait perdue soudainement, ne sachant où elle était allée ni même comment elle était arrivé en premier lieu. Elle abaissa la main et l'ouvrit, se concentrant sur sa main pour trouver les bons mots. Il fallait bien qu'elle explique. Finalement, ce ne fut pas sa tête qui l'aida, mais son coeur. Elle ne trouvait pas les mots en réfléchissant, alors elle les laissa sortir spontanément:

-Je crois que...depuis la mort de votre amie, elle a décidé de rester à mes côtés. Je n'avais jamais sentit sa présence près de moi avant aujourd'hui, avant que je ne vous vois ici. Elle voulait que je sache que vous étiez quelqu'un de bien, je crois.

Et là, Inoka cru vraiment que le désert lui jouait des tours avec ses mirages au moment même où elle se risquait à relever la tête. Juste derrière Synari, une sorte d'ombre se forma. Cette ombre prit des couleurs et une forme distincte. C'était l'autre Inoka, assise en tailleur derrière Synari en tailleur, la tête retenu par ses deux poings qu'elle avait accoté contre ses jambes. Elle souriait; elle semblait heureuse de se trouver près de son amie à nouveau. La jeune ninja de Suna su que c'était pas un mirage puisqu'elle n'était ni déshydratée, ni morte de faim. Non, c'était vraiment elle qui se trouvait derrière Synari. Les lèvres de l'ancienne ninja bougèrent doucement et se figèrent de nouveau en sourire. Inoka su qu'elle devait transmettre ce message:

-Elle veut que je vous dise qu'elle vous aidera de la même manière que le tigre, mais elle qu'elle ne vous causera pas de problème comme lui.

Elle rougit un peu et regarda de nouveau vers le sol:

-Je ne sais pas vraiment ce que ça signifie, mais c'est ce qu'elle vient de dire. Elle...elle est derrière vous, en ce moment. Peut être que vous ne la voyez pas, mais elle est là, assise en tailleur et...elle sourit.

L'ancienne ninja se redressa, abbaissant ses bras, puis mit sa main droite sur l'épaule gauche de Synari et eu un sourire réconfortant, comme si elle espérant que Synari sache qu'elle était là.

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Synari Umino
Chuunin d'Akai et admin
Chuunin d'Akai et admin
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 24
Village : Konohagakure
Mission ? : Saiyuru, tu n'as pas le droit de partir ainsi !
Humeur : Songeuse et sérieuse
Points : 810
Réputation : 15
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: Aucun
Connaissances:

MessageSujet: Re: Souvenirs à l'oasis   Sam 5 Fév - 14:09

Synari vit bien que la jeune fille ne savait pas quoi dire ou tout simplement comment s'expliquer. Elle attendit donc patiemment. Elle ne comprenait rien, jusqu'à maintenant et, certes, elle ne s'était pas attendue à se retrouver dans une telle situation ce jour-là. La jeune Jinchuuriki fixa l'autre ninja alors que celle-ci regardait sa main. Finalement, elle se décida à lui parler. Synari écouta attentivement les paroles de l'inconnue. Ses paroles troublèrent légèrement Synari. Inoka avait décidé de rester de ce monde ? Pour rester avec une inconnue ? Pourquoi ? La jeune Jinchuuriki ne se demandait même pas si son interlocutrice lui mentait ou non.

Synari eut alors un frisson sur la nuque et eut la sensation qu'il y avait quelqu'un derrière. Elle tourna brièvement la tête vers l'arrière et ne vit que du sable. Du sable et du sable (et quelques touffes d'herbes jaunâtres). Pourquoi, ses sens de ninja lui assurait qu'il y avait quelqu'un proche. Elle fixa Inoka et vit qu'elle semblait voir quelque chose. Pourtant, Synari n'avait rien vu. Elle plissa le front et attendit. Inoka lui dit alors que l'autre Inoka serait avec elle comme le tigre, mais sans lui causer autant de soucis. Synari figea. C'était une preuve. Cette fille ne pouvait pas savoir ce que le tigre représentait pour Synari, puisqu'elle ne pouvait pas savoir qu'elle possédait le Juubi, alors que sa Inoka le savait parfaitement bien. Elle avait fini par le découvrir, mais elle n'avait pas rejeté Synari pour autant.

Alors que Synari allait ouvrir la bouche, l'Inoka qui se trouvait devant elle lui révéla qu'elle ne savait pas ce que cela signifiait, mais que c'était ce que l'autre Inoka avait dit. Elle ajouta qu'elle se trouvait supposémment derrière Synari sans que celle-ci ne puisse la voir. ELle était assise et souriait. Synari prit une inspiration et se retourna. Elle sentait la présence, mais ne voyait rien.

- Inoka ?
souffla-t-elle doucement.

Soudain, la jeune ninja sentit une légère pesanteur sur son épaule et elle sentit une sorte de panique monter en elle. Donc elle était vraiment là.

- Mais je ne peux pas la voir...,
chuchota Synari.

Devait-elle lui parler ou la remercier ? Devait-elle s'adresser à la Inoka qu'elle ne connaissait pas ? Elle ne savait pas quoi faire, elle n'avait jamais été mise dans une telle situation, elle tourna la tête vers l'inconnue et lui demanda silencieusement de l'aide. Peut-être saurait-elle quoi faire...


___________________________________
-Le bien avant tout

- Mamori tsuzukete yunkunda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Re: Souvenirs à l'oasis   Dim 20 Fév - 1:22

Au moment où Inoka allait dire quelque chose, du moins essayer pisqu'elle ne comprenait pas elle-même ce qui se passait avec l'autre Inoka, une ninja du village de Suna traversa les limites de l'oasis et s'arrêta à quelques pas d'Inoka pour la saluer:

-Mademoiselle Hiketsu...

Elle se tourna vers Synari et la salua de même :

-Mademoiselle Umino...

Puis, Elle s'adressa aux deux ninja à la fois:

-Le kazekage et une équipe de ninjas de Konoha requierent votre présence à la demeure du kazekage pour entretenir d'une affaire urgente. Je ne puis malheureusement vous donner de détails puisse que je n'ai pas été mis au courant des faits qui les a poussé à demander votre présence à leur réunion.

Inoka fronça les sourcils un moment. Le kazekage ? Une équipe de Konoha ? C'était déjà étonnant de savoir que le kazekage l'appellait, mais il y avait quelqu'un d'autre de relié. Elle se tourna vers Synari, mais ne su que dire. La nija de Suna les salua une dernière fois, puis tourna les talons et partit en direction du village.Ellel était même partie au pas de course, ce qui exaspéra un peu Inoka. Ce nom de famille était une vraie plaie ! Elle soupira, puis tourna le regard en direction de l'emplacement de son village:

-J'imagine qu'il n'est pas prudent de les faire attendre.

Elle se tourna de nouveau vers Synari, un faible et timide sourire sur les lèvres :

-Vous venez ?

Elle commença à marcher vers son village et fit pivoter un peu ses éventails pour reformer le bouclier de vent. Elle l'aggrandirait si Synari marchait à ses côtés pour la protéger du sable.

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Synari Umino
Chuunin d'Akai et admin
Chuunin d'Akai et admin
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 24
Village : Konohagakure
Mission ? : Saiyuru, tu n'as pas le droit de partir ainsi !
Humeur : Songeuse et sérieuse
Points : 810
Réputation : 15
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: Aucun
Connaissances:

MessageSujet: Re: Souvenirs à l'oasis   Dim 6 Mar - 22:46

Synari vit la ninja de Suna approcher derrière Inoka, elle ne put donc pas remarquer qu'Inoka allait dire quelque chose. Par précaution, Synari glissa la main derrière son dos et sentit l'eau se durcir en la forme d'un kunai dans sa main. On était jamais assez prudent. Comme elle n'était pas une ninja de ce village, elle devait se méfier. Cette Inoka aurait peut-être été informée au sujet de celle que Synari connaissait et on lui avait peut-être assigné la mission de piéger Synari. Bon, c'était peut-être un peu poussé, mais on ne savait jamais et on n'était jamais assez prudent. La ninja s'arrêta près d'elles et les salua toutes les deux une après l'autre. Synari haussa les sourcils lorsqu'elle nomma son nom. Après une seconde pensée, elle se rappela que, était ♪0trangère au village, les ninjas de Suna devaient tous savoir qui elle était. Ils ne devaient pas être sans savoir qu'une étrangère était restée au village.

- Le Kazekage et une équipe de ninjas de Konoha requièrent votre présence à la demeure du Kazekage pour s'entretenir d'une affaire urgente. Je ne puis malheureusement vous donner de détails puisque je n'ai pas été mise au courant des faits qui les ont poussés à demander votre présence à leur réunion,
les informa-t-elle.

Synari fronça les sourcils, tout comme Inoka. Une équipe de Konoha ? Certainement la sienne. Sinon, elle aurait été informée d'une deuxième équipe en mouvement. Mais pourquoi avaient-ils besoin d'elles et que faisaient-ils toujours à Suna. Ils étaient supposés être partis. Et pour le Kazekage avait-il besoin de la voir elle ? Elle ne faisait pas partie de leur village. Il avait certainement des ninjas plus expérimentés qu'elle. Elle n'était qu'une simple Chuunin ayant nouvellement gradué. Toutefois, elle ne pourrait pas en savoir davantage tant qu'elle n'allait pas à la rencontre du Kage du pays du Vent.

Sans dire quoique ce soit de plus, la ninja du village prit congé et on aurait presque dit qu'elle prenait la fuite. Synari jeta un coup d'oeil à Inoka. Celle-ci soupira et regarda en direction du village. Y avait-il quelque chose qui l'agaçait ? Elle finit par dire qu'il était peut-être imprudent de les faire attendre. Sûrement. Synari se doutait qu'un Kazekage de mauvaise humeur était une bonne chose. Après lui avoir demander si elle venait, Inoka se mit en route et arracha un sourire à Synari. Elle disait qu'il n'était pas prudent de les faire attendre, mais elle n'avançait pas très vite. Elle soupira à son tour, toujours souriante, et rejoignit Inoka. Celle-ci avait fait pivoter ses évantails, peut-être pour les protéger du vent et du sable qui s'y mêlait. Comme elle n'avait rien à dire Synari garda le silence tout au long du chemin sauf si Inoka avait quelque chose à lui dire. Une fois dans le village, il ne fut guère difficile de trouver la demeure du Kazekage. Le symbole était accroché au-dessus de l'entrée. Elle s'y rendit donc en se disant qu'Inoka la suivrait. Elle entra dans la demeure et un ninja lui indiqua où on les attendait. Synari suivit l'indication et frappa pour prévenir de sa présence. Elle entra ensuite dans la pièce et fut surprise. Kakashi et le Team 7 se trouvait dans la pièce. Elle les regarda avec de grands yeux, sans prêter attention aux autres personnes qui se trouvaient dans la pièce.

- Que faites-vous ici ? Kakashi-sensei, que se passe-t-il ?
demanda Synari.



___________________________________
-Le bien avant tout

- Mamori tsuzukete yunkunda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Souvenirs à l'oasis   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souvenirs à l'oasis
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» Souvenirs en pot
» Plein de bons souvenirs
» [Gide, André]Souvenirs de la Cour d' assises
» Boîte à souvenirs altérée'-G.I.Scrap

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto  :: Les papiers de l'Hokage :: Archives de RPs-
Sauter vers: