Naruto

Venez vivre votre vie en tant que ninja ! Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilPortailRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei

Aller en bas 
AuteurMessage
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei   Mar 15 Juin - 19:44

Je n'uttilise pas Inoka dans cette histoire. C'est tout autre chose. Voilà le personnage de cette histoire :

Son nom est Shikyo Jin'sei (mort vie), c'est la démone de la vie et de la mort contrôlant tout autant le temps et l'espace que les cinq éléments. Sous l'influence d'un jutsu de Madara Uchiha, elle était devenu une démone cruelle et sans émotion. Pour l'empêcher de nuir, le village de Suna, qui se trouvait tout près de sa demeure, tentèrent de la sceller. Mais puisqu'aucun des ninjas qui s'y rendirent n'étaient assez rapides, ils furent tués. Les vieux frère et soeur de Suna se tournèrent vers Gaara, qui était vraiment rapide grâce au sable, pour aller sceller le côté démon de Shikyo car, sans son pouvoir, les gens ne pouvaient pas survivre. Il fut donc envoyé alors qu'une autre vague de ninjas combattaient contre elle.

Shikyo envoya une vague sur les ninjas autour d'elle d'un simple mouvement de sa main droite, celle qu'elle uttilisait le plus souvent. Un ninja se rapprocha un peu trop près et ele tendit sa paume droite vers lui, qu'elle referma comme les serres d'un dragon. L'âme du ninja vint se nicher dans sa paume sous la forme d'une perle et le corps du ninja tomba au sol, sans vie. Il n'était pas voué à la mort, puisque son âme se trouvait toujours entre la main droite de Shikyo. Elle rapprocha la perle brune de son visage, inexpressive, et alla vers le fond de la grotte où elle vivait depuis des dix-huit années déjà. Elle était seulement la descendante de la démone de la vie et de la mort précédente. Elle déposa l'âme sur une des nombreuses tablettes et l'âme lévita doucement au-dessus de la tablette, entourée d'une lumière blanche. Shikyo ne sourit pas, mais elle savait que cette âme irait au paradis si elle la laissait là une journée entière.

Shikyo se retourna et aperçu une nouvelle vague de ninjas arriver. Elle ne fut pas découragée, n'ayant plus aucune émotion. Elle avança calmement et tendit un doigt en direction des cinq premiers ninjas qui fonçaient vers elle. Un grand vent souffla et les souleva du sol, les projetant à l'extérieur de la caverne dont seules les âmes flottant dans le fond de la pièce fournissaient un peu de lumière quand elles étaient entourées de blanc. Deux ou trois perles étaient entourées de noir, mais c'était tout. Cette attaque silencieuse ne découragea pas les autres ninjas qui se rapprochèrent encore plus. Shikyo baissa les yeux vers le sol et claqua des doigts. Un mur de flammes se forma devant elle, empêchant les ninjas de se rapprocher puisqu'ils n'uttilisaient pas le suiton. Certaine que personne ne passerait, Shikyo se détourna et avança vers les tablettes à nouveau, les regardant avec un regard presque vide. Au centre des pupilles dorées, en regardant bien, on pouvait voir de petites signes de sharingans qui tournaient lentement. Shikyo repoussa une mèche de cheveux brun-rougeâtre de son visage et se tourna vers la droite, son habit rouge flottant autour d'elle comme un voile. Elle observa dans le miroir montrant les vies naissantes et les vies mourantes et aperçu une forme approcher à une vitesse fulgurante. Shikyo se retourna et eu juste le temps de voir deux doigts se poser sur son front, juste avant d'entendre une voie grave murmurer :


-Sceau...

Shikyo perdit conscience et tomba au sol. Un tatto de dragon chinois apparu sur son bras et avec ce sceau disparu sa mémoire et les petits sharingans dans le fond de ses yeux. Gaara, qui venait de faire le sceau, s'agenouilla près de Shikyo et l'observa un peu maintenant qu'elle n'était pas un danger. Shikyo gémit légèrement et ouvrit les yeux lentement, un peu perdue et ayant visiblement mal. Shikyo aperçu Gaara tout près d'elle et eu le réflexe de s'éloigner, tout comme n'importe qui l'aurait fait en voyant quelqu'un l'observer de si près. Elle se cogna la tête contre le mur de la caverne et ferma les yeux en grimaçant. Elle se mit une main derrière la tête :

-Aie...imbécile...

Elle ouvrit un oeil et vit que Gaara n'avait pas bougé, bien qu'il la regardait toujours. Elle se redressa correctement et abaissa sa main, le regardant avec ses deux yeux cette fois :

-Qui es-tu ?

Elle observa un peu autour :

-...et...où sommes-nous ? Cette caverne à quelque chose de puissant dans l'air.

Elle avait l'air vraiment perdue et, étrangement, Gaara trouva cela mignon. Il s'assit en tailleur sur le sol et remarqua que les flammes que la jeune démone avait créé avaient disparues. Shikyo n'avait pas peur de lui, cela le rendait heureux dans un sens. Les gens avaient toujours peur de lui, mais elle ne l'était pas.

-Je me nomme Gaara du désert. Cette grotte est la demeure d'une démone.

Shikyo regarda tout autour, s'attendant à voir quelque chose apparaitre :

-Ça ne lui dérange pas qu'on soit là ?

Gaara secoua la tête :

-Je ne pense pas.

Les ninjas qui étaient retenus par les flammes plus tôt s'approchèrent et aperçurent Shikyo assise au sol :

-Shikyo Jin'sei...

C'est ce qu'ils murmurèrent et elle les entendit. Elle les observa, intriguée :

-Qui est-ce, Shikyo Jen'sei ?

L'un des ninjas la pointa :

-C'est vous, voyons !

Shikyo regarda dans le vide, perdue dans ses pensées :

-Shikyo Jen'sei...Shikyo...J'avoue que cela me dit quelque chose...

Elle tourna son regard vers Gaara, calme :

-C'est vraiment mon nom ?

Gaara hocha la tête :

-C'est exacte, c'est votre nom.

Shikyo le regarda avec un regard déçu :

-Pourquoi est-ce que vous dites tous "vous" quand vous me parlez ?

Elle sourit joyeusement à Gaara :

-Tu peux me tutoyer si tu veux, Gaara. Ça ne me dérangera pas, tu sais.

Gaara la regarda avec surprise. Elle était si gentille, si calme en sa présence. Pourtant, elle ne le connaissait presque pas. Shikyo remarqua son éttonement et se pencha un peu pour le regarder droit dans les yeux :

-Qui a-t-il ? Ça te dérange ? Tu veux être un peu plus distant ? Si c'est cela, je peux te vouvoyer, aussi.

Gaara prit un air calme, avec un sourire en coin :

-Non, ça va. Je ne suis pas habitué, c'est tout.

Shikyo sourit joyeusement à nouveau et Gaara sentit son coeur se réchauffer. C'était peut être une démone, mais elle était sympathique et il appréciait sa compagnie et sa bonne humeur. Comment une personne avec unte telle personalité pouvait être devenue saguinaire et sans émotion ?

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Synari Umino
Chuunin d'Akai et admin
Chuunin d'Akai et admin
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 24
Village : Konohagakure
Mission ? : Saiyuru, tu n'as pas le droit de partir ainsi !
Humeur : Songeuse et sérieuse
Points : 810
Réputation : 15
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: Aucun
Connaissances:

MessageSujet: Re: Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei   Mer 16 Juin - 17:47

lovelove Pour m'en avoir parlé hier et m'avoir prévenu que tu le posterais, je suis venue lire. J'adore. Jusqu'à maintenant, j'aime vraiment l'histoire.

___________________________________
-Le bien avant tout

- Mamori tsuzukete yunkunda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Re: Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei   Mer 16 Juin - 22:20

Gaara décida de ramener Shikyo à Suna. Puisqu'elle n'avait plus sa mémoire, elle ne puvait pas vraiment survivre toute seule dans le désert, selon lui. Quand Shikyo aperçu le village de Suna, elle ouvrit de grands yeux émerveillés.

-Wow ! Elle est vraiment grande la muraille autour du village !

Gaara tourna la tête vers elle et fut amusé par l'expression de son visage. Shikyo avança vers la muraille et Gaara se dépêcha de rester à ses côtés. Si les ninjas gardant l'entrée la voyaient toute seule, ils pouvaient l'attaquer en voulant protéger le village sans savoir qu'elle ne ferait rien au village. Les ninjas les observèrent passer, se demandant si c'était prudent de la laisser entrer, mais ne firent rien. Cela rassura Gaara. Il tourna la tête vers Shikyo et se rendit compte qu'elle était déjà plus loin. Elle observait le maisons avec éttonement :

-Pourquoi sont-elles rondes ?

Gaara se rapprocha et vint à sa droite :

-Ça a toujours été ainsi, d'aussi loin que je me souvienne.

Shikyo eu un air songeur, perdue dans ses pensées :

-Ah bon...

Gaara fut amusé par sa déception de ne pas savoir. Il entendit des pas se rapprocher et tourna simplement le regard. Il aperçu Temari et Kankuro arriver dans sa direction. Ils regardèrent Shikyo avec terreur, mais aussi avec éttonement en voyant qu'elle ne fesait rien de mal. Ce fut Temari qui parla la première. Elle arriva devant Shikyo et la regarda directement dans les yeux. Bien que Shikyo soit un peu plus petite que la ninja, elle trouvait assez drôle que Temari semble aussi sérieuse, presque furieuse :

-Qu'est-ce que vous faites à Suna ? Vous êtes venu détruire le village personnellement ?

Shikyo lui lança un regard penaud et intrigué :

-Détruire le village ? Pourquoi ferais-je cela ? D'ailleurs...

Elle regarda ses mains et les leva à hauteur des yeux, l'air innocent :

-...comment pourrais-je faire cela ?

Temari fut désarçonnée par son innocence et son incapacité bien visible à ne pas mentir. Gaara posa une main sur l'épaule de Shikyo et regarda Temari :

-Shikyo ne fera rien au village. Elle n'est pas comme ça.

Temari regarda son frère un moment, puis reprit un air habituel :

-Bon, si tu le dis, Gaara.

Kankuro ne fut pas convaincu :

-Que veux-tu dire par là ? Elle a bien...!

Gaara le regarda froidement :

-Comme je disais, elle n'est pas comme ça.

Kankuro se tut et ne dit rien d'autre. Il n'avait toujours pas le courage de le confronter, même si Gaara n'était plus aussi violent qu'avant. Shikyo remarqua le regard de Gaara et le regarda avec tristesse :

-Qu'aie-je fais avant de ne plus me rappeller de rien ? Je vois bien que j'ai fais quelque chose qu'il n'aurait pas fallu, mais quoi ? Puis-je savoir, Gaara ?

Gaara la regarda, se retenant de ne pas la regarder tristement. Que devait-il lui dire ? Temari règla cela sans causer de désastre :

-Tu as un peu désobéit aux règles du village. On pensait que, peut être, tu recommencerais.

Shikyo la regarda avec un air d'hésitation, mais elle regarda vers le sol tristement :

-Oh, je vois...

Gaara la regarda un moment puis leva le regard vers le ciel :

-Ne t'en fais pas, ça ne risque pas de se reproduire.

Shikyo leva la tête et tourna son regard vers lui. On aurait dit de l'or fondu qui brillait au soleil couchant de Suna. Ce regard fit fondre le coeur normalement inémotif de Gaara quand il le sentit se poser sur lui. Il se tourna vers Shikyo, le regard calme :

-Je serais toujours à tes côtés, tu n'as rien à craindre.

Le regard de Shikyo s'illumina de joie et elle lui sourit :

-Merci, Gaara.

Temari jeta un coup d'oeil à Kankuro, qui fit signe de ne pas essayer de comprendre. Même Gaara ne le remarqua pas. Son regardétait tourné vers Shikyo qui lui souriait joyeusement. Il était heureux d'avoir pu la faire sourire.

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Re: Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei   Jeu 17 Juin - 20:41

Après avoir rencontré Temari et Kankuro, Shikyo observa tout autour d'elle, vraiment intrigué par ce village. Les gens étaient habillés de manière à pouvoir vivre dans le désert sans danger, mais sans avoir trop chaud. Ils regardaient dans sa direction avec terreur, mais ne disaient rien. Ils ne faisaient que s'éloigner pour ne pas croiser son regard ou son chemin. Shikyo fut un peu troublé par ces comportements, mais elle ne se laissa pas démoraliser cette fois. Elle savait la raison et Gaara était à ses côtés. Elle savait qu'elle ne pourrait pas le refaire s'il la surveillait. Alors que Gaara lui parlait de l'organisation du village et de ses règles, Shikyo entendit un tintement dans l'air. Elle tourna la tête vers la droite, se détournant un peu de Gaara qui ne remarqua pas qu'elle ne l'écoutait plus du tout. Le tintement résonna à nouveau et Shikyo reconnu le son d'une clochette. Elle s'arrêta et regarda vers l'allée d'où le son provenait. Le tintement recommença à nouveau, puis une autre fois, recommençant à toutes les trois secondes. Intriguée, et malheureusement trop curieuse, Shikyo marcha vers l'allée et y entra. Alors qu'elle avait fait une dizaine de pas dans l'allée, elle s'arrêta :

-Peut être que j'aurais dû le dire à Gaara. Il n'a pas remarqué que j'avais arrêté.

Elle se retourna et regarda là où s'était trouvée l'ouverture de l'allée. Le trou avait disparu, il n'y avait qu'un mur bloquant son chemin. Shikyo avança vers le mur et posa sa main droite sur la pierre droite, grelottant un peu à cause de la fraicheur causé par l'ombre. Elle n,était plus dans une allée. C'était une pièce, une pièce qui ne comportait qu'une seule porte. Elle se trouvait de l'autre côté et semblait bien fermée. Shikyo se détourna du mur et s'approcha de la porte. Elle approcha la main sur la poignée et la recula vivement. Elle avait sentit une force étrangère venant de la poignée. Un autre chakra que le sien ou celui de Gaara. Voulant en avoir le coeur net, Shikyo ramassa un peu de terre au sol et la laissa tomber en poussière au-dessus de la poignée. La terre s'enflamma en touchant la poignée et Shikyo compris que cette porte était piégée. Mais comment faire pour sortir, dans ce cas ? Elle réfléchit à voie basse:

-Voyons...pour éteindre le feu, il faut mettre de l'eau.

Elle regarda autour et ne vit rien d'autre que les murs qui l'entourait :

-Le problème, c'est qu'il n'y en a pas.

Elle soupira et s'assit en tailleur au sol. Elle ouvrit de grands yeux étonnés en posant ses mains sur la terre à nouveau. Elle leva ses mains devant ses yeux et vit que la terre y collait. Elle sourit calmement. La terre était humide, elle était imbibée d'eau ! Elle baissa les yeux vers le sol et réfléchit :

-Comment faire pour l'uttiliser ? Je ne peux pas uttiliser la terre puisqu'elle s'enflamme quand je la met sur la poignée.

Le tatoo sur son bras scintilla doucement sans que Shikyo ne le remarque. Elle frotta son doigt contre la terre, pensive et vit un mouvement se former sur la terre après le passage de son doigt. Elle leva le doigt et vit une petite trainée d'eau suivre le mouvement. Elle regarda l'eau avec étonnement et puis sourit. Elle avait trouvée sa solution. Elle se mit à quatre pattes et passa sa main au-dessus de la terre, ne remarquant pas le bracelet doré qui venait d'apparaitre sur son poignet droit. De l'eau s'en échappa et s'éleva devant ses doigt en forme de boule. Shikyo se releva, gardant l'index pointé vers la boule d'eau, et pointa en direction de la poignée. La boule d'eau fonça vers la poignée et l'entoura complètement. La poignée devint rouge, puis reprit une couleur normal. Shikyo avança sa main gauche, s'assurant que la boule d'eau reste avec sa main droite, et elle empoigna la poignée. Elle fut soulagée de ne pas sentir de douleur en y posant la main et elle tourna doucement la poignée. La porte s'ouvrit sans un bruit et Shikyo regarda hors de la pièce par la petite craque de l'ouverture. Elle aperçu deux hommes, mais ils ne portaient pas le sablier de Suna. c'était une note de musique sur les bandeaux qu'ils avaient. Shikyo les regarda, intriguée :

-Qui sont-ils ?

L'un des deux hommes regarda vers la droite et se dirigea vers cette direction. L'autre resta devant la porte, comme s'il la surveillait. Shikyo retira sa main de la poignée et pointa l'homme avec sa main droite, le regard sérieux. La boule d'eau prit la forme d'une masse et fonça vers l'homme. Elle se mit au-dessus de la tête de l'homme et s'abatit, l'assomant sur le coup. Shikyo eu un sourire victorieux :

-Génial ! Avec ça, je pourrais me protéger et je ne blesse personne, sauf leur amour propre.

Des bruits se firent entendre au bout du couloir vers la droite. Du sable se déplaçant, des hommes criant de fureur et de peur. Shikyo, ne sachant trop comment réagir, ouvrit la porte un peu plus et sortit la tête. Elle ouvrit de grands yeux horrifiés. Au bout du couloir, il y avait des corps, si c'en étaient bien, souillés de sang dont on ne pouvait vraiment plus identifier les propriétaires. Shikyo sortit de la pièce, tremblante et avança vers les corps. Elle vit de la brume noire s'élever des corps et disaraitre dans l'air elle-même, comme si cette brume n'avait jamais existée. Shikyo recula lentement, les larmes lui montant aux yeux :

-Qu'est-ce que...qui...je ne comprends pas ! Qu'est-ce que c'est que ça ? Pourquoi sont-ils comme ça ?

Elle recula à nouveau et percuta quelque chose derrière elle. Shikyo leva la tête et aperçu Gaara qui était juste derrière elle avec un air inquiet :

-Shikyo ! Où étais-tu ?

Les larmes montèrent aux yeux et Shikyo se retourna pour se blotir dans ses bras. Elle se mit à pleurer, effrayé et dégoûtée par tout cela. Elle n'avait jamais aimé la vue du sang. Elle n'aimait pas voir la douleur. Gaara referma ses bras autour d'elle :

-C'est fini, Shikyo. Viens, on va sortir, tu ne les verra plu.

Il forma un signe avec sa main droite et le sable les entoura pour les faire apparaitre hors du bâtiment.

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile


Dernière édition par Inoka le Ven 18 Juin - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Re: Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei   Jeu 17 Juin - 22:35

Shikyo ne réussit pas à oublier tou cela. D'ailleurs, pour une personne comme elle qui n'en avait jamais vu de ses propres yeux, c'était la pire des choses à voir. Gaara tenta de lui changer les idées en lui montrant d'autres choses, mais rien n'y fit. Elle resta sombre, silencieuse, le regard vide et absent. Le tatoo sur son bras était terne, tout d'un coup, comme si la détresse et la tristesse de Shikyo l'affectait. Comme si le seau se détruisait de lui-même tout en détruisant ce qu'il empêchait de faire surgir. Alors qu'ils arrivent près du bâtiment du Kazekage, le regard de Shikyo devint vitreux et elle commença à s'effondrer. Gaara la rattrapa rapidement, paniqué :

-Hey, qu'est-ce que tu as ? Shikyo !

Elle ne répondit pas. Elle ne l'avait mêe pas entendu. Elle ferma les yeux et s'évanouit, faisant paniquer Gaara encore plus. La conscience de Shikyo observa la noirceur qui se refermait sur elle-même et se mit à trembler :

*C'est noir, c'est froid. Qu'est-ce que c'est ?*

*Bât-toi contre la noirceur, Shikyo !*

Shikyo regarde autour et voit une lumière apparaitre devant elle. Au début, un dragon chinois qui referme sa patte droite qui ne tient pas de perle, puis une jeune femme. Elle lui ressemble, mais elle est tout en blanc. La lumière se rapproche et la regarde tristement :

*Shikyo ! Tu dois combattre contre la noirceur du chagrin et de la peur ! C'est ça la noirceur qui t'entoure ! Ton esprit est détruit par ta peur de la douleur et de la mort !*

Shikyo la regarda avec un air perdu :

*Ma...peur ?*

La jumelle blanche hocha la tête et lui sourit d'un air rassurant :

*Penses à celui qui est avec toi. Il te protège, il le fait en ce moment même. Il a peur de te perdre.*

La jumelle blanche prit un air sérieux :

*Tu veux qu'il ait mal en te perdant ?*

La conscience de Shikyo secoua vigoureusement la tête :

*Non ! Je ne veux pas qu'il ait mal ! Pas lui, pas Gaara !*

La noirceur se dissipa et la jumelle blanche sourit :

*Alors, continue à vivre à ses côtés, Shikyo Jin'sei...*

Les yeux de Shikyo s'ouvrirent doucement et elle se rendit compte qu'elle ne reconnaissait pas le décor. C'était une pièce, mais éclairée par la lumière du couché du soleil. Elle sentit quelque chose de mou et doux sous elle et une toile douce par-dessus elle. Elle tourna la tête vers la droite et vit que Gaara était là, regardant anxieusement par la fenêtre. Shikyo leva la main et pointa dans sa direction. Un peu d'eau s'éleva et vint dessiner un soleil devant le regard de Gaara qui regarda l'eau avec surprise. Il se détourna du dessin pour regarder vers elle. Shikyo lui sourit faiblement :

-Désolé...de t'avoir fait mal...

Elle mit sa main gauche sur son coeur et le regarda tristement :

-...là.

Gaara s'approcha du lit et se mit à genoux à côté d'elle. Il se pencha et la serra dans ses bras tout doucement. Shikyo sentit son propre coeur se réchauffer et elle l'entendit murmurer :

-Ne me fais plus jamais aussi peur, Shikyo.

Shikyo ferma les yeux et sourit doucement. Elle ne voulait pas qu'il la lâche, plus jamais.

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Re: Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei   Ven 18 Juin - 13:35

Deux jours passèrent durant lesquels Gaara tenta d'aider Shikyo à contrôler l'eau qu'elle pouvait déplacer à sa guise. Pendant ces deux jours, Shikyo apprit à connaitre de mieux en mieux Gaara, tout comme lui apprennait à connaitre la véritable Shikyo. Ils se rapprochaient tout les deux l'un de l'autre. Le matin du troisième jour, Shikyo se réveilla en même temps que le soleil se levait. Elle repoussa la couverture et s'approcha de la fenêtre pour observer le ciel bleu devenir mauve rose rouge et orange à cause des rayons du soleil levant. Son regard brilla d'émerveillement et de bonheur. C'était l'un des plus beaux spectacles du monde naturel. Elle fini par se détourner de la fenêtre et à aller enfiler son habit rouge. Elle attacha ses longs cheveux bruns-rousselés en queue de cheval et sortit de la pièce. Elle parcouru les couloirs du bâtiment du kazekage et s'arrêta devant la porte du bureau.

-Je me demande s'il est là.

Elle tapota trois coups sur la porte et entendit la voie grave qu'elle avait apprit à connaitre et appréciait :

-Entrez...

Shikyo ouvrit légèrement la porte et passa la tête par l'ouverture avec un grand sourire :

-Bonjour, Gaara !

Gaara, dans son costume de kazekage, la salua d'un hochement de tête :

-Bonjour, Shikyo. Tu es matinale, aujourd'hui.

Shikyo entra dans la pièce et alla s'asseoir sur la chaise devant son bureau. Elle prit un air calme :

-J'ai voulu voir le levé du soleil, ce matin. Je me suis levé juste à temps.

Gaara eu un sourire en coin :

-Je vois...

Il se tourna vers la fenêtre et reprit un air habituel :

-Il va falloir que je m'absente, aujourd'hui. J'ai des choses à faire en tant que kazekage.

Shikyo tourna la tête vers la fenêtre à son tour :

-Tu veux que je reste à Suna, c'est ça ?

Gaara tourna son regard vers elle et hocha la tête, s'attendant à ce qu'elle ne veuille pas. Mais, contrairement à ce qu'il cru, elle se tourna vers lui et sourit :

-Je comprends. Je resterais ici et j'attendrais ton retour. Tu n'auras pas à t'en faire.

Gaara fut soulagé et se leva :

-Dans ce cas, je vais partir plus tôt.

Shikyo hocha la tête et se leva à son tour :

-Très bien !

Gaara contourna le bureau et vint la serrer dans ses bras :

-Je serais de retour très vite, je te le promet.

Shikyo ferma les yeux, profitant de cette caresse :

-Ne l'oublie pas.

-Jamais­...

Il la relâcha doucement et sortit du bureau après lui avoir lancé un dernier regard. Shikyo le regarda disparaitre et sourit tristement :

-C'est déjà long...

*

Shikyo marcha calmement dans les rues de Suna, restant silencieusement et sérieuse malgré le beau temps et les gens souriant tout autour d'elle. Ils ne l'évitaient plus, dorénavant. Ils avaient compris qu'elle ne leur ferait pas de mal. Des enfants couraient un peu partout, des femmes faisaient leurs courses, des hommes veillaient sur eux. Seul Shikyo marchait d'un air sombre. Elle rejoind le terrain d'entrainement et s'assit sur le bord du terrain sur un banc de terre. Elle observa les nijas de Suna échanger les armes, pratiquer des jutsu. Aucun d'eux n'uttilisaient de Suiton. Alors qu'elle essayait de trouver une technique de cette élément, elle entendit une voie crier dans sa direction :

-Attention !

Shikyo tourna la tête vers la droite et aperçu un kunai se diriger vers elle. Instinctivement, elle ferma les poings et se protégeant en mettant ses bras devant elle, le gauche devant le droit. Un tremblement retentit dans la terre et un bruit de métal frappant la terre résonna. Shikyo regarda de l'autre côté de ses bras et vit un mur de terre qui venait de s'élever. Curieuse, Shikyo se leva et abaissa uniquement le bras gauche. Le mur de terre abaissa vers le sol et disparu complètement dans la terre. Shikyo leva la tête et vit un ninja se diriger vers elle :

-Est-ce que ça va ?

Shikyo fit lever son bras gauche vers le haut, ne remarquant pas le bracelet doré qui venait d'apparaitre sur son poignet gauche, et le kunai fut soulevé par une colone de terre. Shikyo sourit et prit le kunai :

-Je n'ai rien.

Elle tendit le kunai auninja d'un air calme :

-Ceci est à vous, je crois.

Le ninja hocha la tête et prit le kunai. Shikyo vit la surprise dans ses yeux. Elle même avait été surprise en voyant la terre s'élever. Pouvait-elle uttiliser d'autres éléments ? Elle décida de tester cela une autre fois. Sans rajouter quoi que ce soit, Shikyo se leva et quitta le terrain d'entrainement.

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile


Dernière édition par Inoka le Ven 18 Juin - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Re: Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei   Ven 18 Juin - 16:29

La lune venait de se lever, ronde, blanche et lumineuse, et Gaara n'était toujours pas revenu. Shikyo était accoté contre le rebord de la fenêtre dans le bureau du kazekage plongé dans le noir et regardait le ciel nocturne avec inquiétude. Elle sentait que quelque chose n'allait pas. Elle sentait qu'il n'allait pas bien. Mais, que pouvait-elle faire ? Elle ne savait pas où il était partit, elle ne savait pas faire autre chose que soulever l'eau et la terre. Elle n'avait peut être même pas la force nécessaire pour lui venir en aide ! Et puis, elle lui avait dit qu'elle resterait à Suna. Elle soupira et se coucha la tête contre le rebord de la fenêtre sur ses bras :

-Que dois-je faire ?

*Va le trouver !*

Shikyo releva la tête et regarda autour, s'attendant à voir le version blanche d'elle apparaitre. Elle ne se trouvait nul part dans la pièce, cependant :

-Où es-tu ? Je ne te vois pas ?

*Que tu me voyes ou non ne changera rien. Va demander à la soeur de Gaara où il est allé ! Tu l'as senti, non ? Il est en danger !*

Shikyo secoua la tête et se tourna vers le ciel nocturne à nouveau :

-Je ne peux pas ! Je lui ai dit que je resterais à Suna. D'ailleurs, je ne suis pas assez forte pour le sauver.

Un soupir retenit dans sa tête et la voie de la jumelle blanche reprit :

*Et tu veux le laisser mourir, peut être ?*

Shikyo secoua violemment la tête :

-Non !

*Alors va demander à Temari où il est allé !*

Shikyo se leva et sortit du bureau du kazekage. Elle n'avait pas fait trois pas qu'elle arriva nez à nez avec Kankuro. Ce dernier la regarda avec un air intrigué :

-Qu'est-ce que tu fais debout à cette heure, Shikyo ?

Shikyo n'hésita pas une seconde à répondre :

-Je cherche Temari. Je veux lui demander où Gaara est allé aujourd'hui.

Kankuro soupira :

-Tu ne la trouvera pas ce soir. Elle vient justement de partir pour aller voir pourquoi il n'est pas encore revenu.

Shikyo eu un air insistant et le prit par les épaules :

-Où est-elle allé ? Je veux aller l'aider ! J'ai sentit que quelque chose n'allait pas ! Je suis sûr que Gaara est en danger ! Je t'en prie, Kankuro !

Kankkuro ouvrit de grands yeux :

-Alors là, pas question ! Gaara m'a dit de ne pas te laisser aller toute seule vers le danger !

-Viens avec moi, dans ce cas ! Tu n'auras pas brisé ta promesse et je pourrais aller l'aider !

-Mais...

Le regard de Shikyo se fit encore plus insistant et il céda :

-Bon, d'accord, mais tu ne t'éloignes pas de moi ! Va chercher ce dont tu as besoin unqiuement et rejoind moi devant le bâtiment.

Shikyo hocha la tête et se dépêcha d'aller dans sa chambre. Elle prit une sacoche à accrocher à ses hanches et y rangea des objets de soin. Alors qu'elle allait sortir, elle entendit quelque chose tomber dans la pièce. Elle se retourna et aperçu une forme près de son lit. Elle avança vers l'ombre et se pencha pour le ramasser. Elle fut surprise de ne rien trouver et voir l'ombre disparaitre soudainement. Elle se releva, ne remarquant pas l'anneau doré qui venait apparaitre autour de sa tête, et sortit de la pièce. Il était temps pour elle d'aller aider Gaara.

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Re: Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei   Ven 18 Juin - 17:43

Une heure passa avant que Kankuro ne s'arrête devant un bâtiment qui, c'était certain, était abandonné depuis des lustres. Pourtant, Shikyo aperçu des lumières dans quelques-unes des fenêtres. Elles étaient comme un phare pour les bateaux en pleine mer. Puisque la nuit était très sombre, ces lumières étaient visiblement très visibles. Shikyo regarda ces lumières d'un air détermin, alors que Kankuro espérait ne pas avoir à y aller. Elle avança ver le bâtiment et Kankuro mit une main sur son épaule droite :

-Attend, peut être que Temari a déjà réglé tout ça.

Shikyo fit signe que non :

Je ne pense pas, Kankuro. Si c'était le cas, elle serait déjà sortie de là.

Elle se tourna vers Kankuro et le regarda avec sérieux. Il compris qu'elle ne changerait pas d'idée. Il soupira et marcha devant, au grand soulagement de Shikyo. Elle n'avait pas encore tout à fait confiance en ses facultés et Kankuro avait plus d'expérience qu'elle en ce qui concernait le combat. Kankuro entra silencieusement dans le bâtiment, dont la porte avait disparu de ses gonds, et Shikyo se suivit tout aussi silencieusement que lui, même plus. Il y avait du sable un peu partout dans le bâtiment et des coupures causées par du vent, assurément. Aucune lame n'aurait pu trancher aussi droit à travers un mur de pierre. Shikyo sentit la présence familière de Gaara plus haut, mais s'inquiéta de ne rient entendre. Déterminée à le retrouver, Shikyo passa devant Kankuro en courant sans bruit et se dirigea vers l'escalier décrépit menant à l'étage supérieur. Kankuro se retint de lâcher une insulte sur les filles et accéléra le pas, ayant un peu plus de misère à avancer silencieusement. Shikyo monta les marches quatre à quatre mais s'arrêta avant d'arriver trop haut. Elle se coucha sur le ventre et rampa dans les dernières marches. Elle leva un peu la tête pour observer ce qui se passait et retint un hoquet de surprise. Les lumières qu'elle avait aperçu n'en étaient pas, c'était le reflet des flammes de la cage de feux entourant Gaara et Temari. La jeune ninja était brûlée un peu partout et essayait de garder son frère inconscient et gravement blessé loin des flammes qui se rapprochaient à cause du vent créé par les ninjas se trouvait autour de la cage de feu.

-Non...

*Shikyo, met un doigt sur ton front et pointe les ninja contrôlant le vent.*

Ne se posant même pas de question, Shikyo s'exécuta. Des éclairs foncèrent sur les ninjas du vent qui s'effondrèrent sous le choque. Seul deux ninjas restèrent debout et Shikyo comprit que c'était des ninjas du feu. Elle retira son doigt de son front et les pointa de sa main droite. L'eau qui faisait moisir les murs du bâtiment sortit de la pierre et fonça vers les ninjas du feu qui hurlèrent de peur et s'effondrèrent à leur tour. Temari leva les yeux quand elle vit que les flammes ne se rapprochaient pas et tourna son regard vers l'escalier :

-Qui est là ?

Shikyo se releva, juste au moment où Kankuro était arrivé à sa hauteur, et se dirigea vers elle et Gaara. Elle pointa la cage avec sa main droite et l'eau fonça sur la cage, éteignant les flammes d'un coup. Shikyo s'agenouilla près de Temari qui ouvrit de grands yeux :

-Shikyo ?

Shikyo hocha la tête et ouvrit sa sacoche pour en sortir un pôt. Kankuro s'agenouilla près de Temari et observa ses brûlures, un peu inquiet. Shikyo lui tendit le pôt sans un mot et fit signe à l'eau de nettoyer les brûlures et les blessures de Temari et Gaara. L'eau s'exécuta, soulageant Temari qui était toute tremblante avant que l'eau ne passe sur ses brûlures, et montrant que les blessures n'étaient pas aussi graves qu'elles le semblaient. Shikyo sortit des bandages et entreprit de soigner Gaara tandis que Kankuro s'occupait de Temari avec la crème contenu dans le pôt. Alors que Shikyo venait de panser la dernière blessure de Gaara, sur son bras droit, ce dernier ouvrit lentement les yeux et la reconnu :

-Shikyo...?

Elle lui sourit doucement :

-Fais attention, tu n'es pas tout à fait guérit, tu sais.

Il ferma les yeux, mais ne s'endormit pas :

-Qu'est-ce que tu fais là ?

Shikyo eu un sourire espiègle :

-J'ai forcé Kankuro à me montrer ou vous êtiez et me voilà. Il m'a accompagné pour ne pas briser sa promesse.

Gaara eu un faible sourire, mais ne dit rien. Cela rassura Shikyo. Elle n'aurait pas voulu que Kankuro soit puni par sa faute. Quand ils rentrèrent à Suna ensemble, Shikyo réfléchit doucement. Elle venait d'uttiliser du Raiton. D'où lui venaient tout ces éléments ? N'était0elle pas sencé n'en contrôler qu'un seul ? Ou deux dans certains cas ? Elle ferma les yeux et se laissa guider par les bruits des autres autour d'elle. Elle entendit un bruit de pas qui se rapprocha d'elle et ouvrit les yeux. Gaara était juste à côté d'elle, regardant le ciel étoilé. Shikyo sourit et se concentra sur le ciel étoilé à son tour. C'était si bon d'être à ses côtés.

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Re: Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei   Mar 26 Oct - 8:42

Shikyo observa le désert entourant le village de Suna ce matin là. Gaara était à l'hopital pour qu'il soit examiné par de véritables médecins et elle n'avait pas eu de nouvelle depuis. Elle passa par-dessus la rambarde et s'assit dessus, ne pouvant plus rester debout sans rien faire. Elle balança ses jambes dans le vide, les regardant en ne pensant à rien. Elle leva les yeux vers l'étendu de sable à nouveau et sentit un regard fixé sur elle. Mais, ce regard ne se trouvait pas à Suna. Il était ailleurs, différent des autres, plus puissant que le sharingan et le byakugan. Elle le sentait fixé sur elle tellement fort qu'elle frissonna et tomba à la renverse, s'écrasant contre le sol du pont de surveillance. Un des ninjas surveillant se tourna vers elle :

-Ça va ?

Shikyo sourit calmement et se releva :

-Oui, ça va.

Elle regarda le désert à nouveau, mais ne sentit pas le regard la fixer. Elle se détourna et retourna dans le village, espérant ne pas sentir ce regard à nouveau. Le tatoo sur son bras scintilla légèrement, mais elle ne remarqua rien. Elle marcha silencieusement dans les rues de Suna, contente qu'il n'y ait personne dans les rues, cette fois. Elle leva les yeux vers le ciel commençant à devenir orangé et soupira. Il n'avait rien de réconfortant, ce matin là. Elle avait attendu toute la nuit d'avoir des nouvelles de Gaara, mais personne n'était venu. Shikyo s'assit sur un banc et se cacha le visage de ses mains. Était-il plus gravement blessé qu'elle l'avait cru ? Avait-elle empiré les choses en essayant de le soigner ? Était-ce de sa faute ?

-Non, il n'a rien de grave. Si c'était le cas, tu l'aurais sentit, n'est-ce pas ?

Elle abaissa ses mains et les regarda, perdue. Que devait-elle faire, maintenant ? Elle se leva du banc et se dirigea vers l'hopital, bien déterminée à savoir s'il allait bien. Les infirmières la regardèrent arriver, perplexes. Shikyo les salua d'un hochement de tête :

-Excusez-moi, savez-vous si maitre Gaara va mieux ?

Les infirmières sourirent calmement :

-Il a encore besoin de repos, mais il devrait aller mieux très bientôt.

Shikyo les fixa de son regard doré et remarqua des signes de stress. Elle devint sérieuse:

-Il n'est plus dans l'hopital, ça se voit sur vos visages.

Les infirmières se regardèrent, mais ne dirent rien. Shikyo soupira d'exaspération. Ces infirmières nelui en dirait sûrement pas plus. Elle tourna les talons et sortit de l'hopital d'un pas rapide et sec. Elle observa le ciel un moment, se sentant impuissante. La voie de sa jumelle blanche se fit entendre :


*Va voir plus profond dans le village. Il y a un endroit reculé, loins des autres. Va-y ! Il doit sûrement être là !*

Shikyo hocha la tête et se dirigea vers le fond du village. Quelque chose lui disait qu'elle n'avait pas envie d'aller là-bas, mais elle voulait retrouver Gaara. Quand elle arriva au bâtiment en question, elle s'arrêta devant la porte fermée et entendit des voies:

-Il est hors de question qu'elle reste à Suna ! Elle récupère ses facultés l'une après l'autre et pouyrrait bien retrouver la mémoire. Elle pourrait se rappeller du pourquoi elle était aussi mauvaise et pourrait recommencer !

Shikyo ouvrit de grands yeux. Elle était...mauvaise ? Elle entendit alors la voie de Gaara :

-Elle ne redeviendra pas comme ça.

-Peux importe ce que tu diras, Gaara, Shikyo ne peut pas rester ici ! Les horreurs qu'elle a causé ne peuvent pas être oubliées sous prétexte qu'elle n'est pas la même depuis qu'elle a perdu sa mémoire !

Shikyo se recula de la porte d'un pas, les larmes aux yeux, ne pouvant écouter davantage de cette conversation. Elle tourna les talons et partit en courant. Elle ne s'arrêta pas quand elle passa devant la bâtisse du Kazekage, là où Kankuro et Temari l'interpellèrent en remarquant les larmes. Elle ne s'arrêta pas à l'entrée du village. Elle couru...couru...elle ne savait même pas où elle allait, mais elle ne voulait pas arrêter. Après un moment, elle aboutit à la caverne de la démone, là où elle avait rencontré Gaara pour la première fois, et s'effondra au sl, à bout de force et incapable de retenir ses larmes plus longtemps. Elle s'endormit après un moment, épuisée.

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Inoka
Chuunin et admin
avatar

Nombre de messages : 640
Age : 24
Village : Konoha
Mission ? : aucune, pour le moment
Humeur : changeante, faites gaffe !
Points : 387
Réputation : 9
Date d'inscription : 31/07/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: nada, niet, none, aucun...je vais me taire XD
Connaissances:

MessageSujet: Re: Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei   Lun 16 Avr - 21:33

Alors que Shikyo venait de s'endormir, son tattoo commença à scintiller de plus en plus. Les pierres au fond de la grotte suivirent le rythme, illuminant l'endroit d'une aura bienveillante à chaque battement, comme si la grotte elle-même avait un coeur. Le tattoo brilla finalement parfaitement et se détacha de son bras, au début sous la forme d'un dragon, puis sous celle d'une jeune femme, l'opposé de Shikyo. Elle s'assit en plaçant ses jambes sous elle et souleva doucement la tête de Shikyo pour la dépose sur ses genoux. Elle passa sa main dans les cheveux de Shikyo en fredonnant tout bas, comme si elle voulait que la jeune femme reste endormit. Quand elle parla, sa voie résonnait comme le murmure de l'eau clapotant sur le rebord d'une petite source:

Je n'aurai peut être pas du te dire d'y aller. Cependant, je n'aurai jamais cru que ces humains parleraient de la sorte. N'ont-ils pas remarqué que nous n'étions pas nous-même à ce moment là ?

Elle ferma les yeux un moment, calmant les flammes de la colère qui montaient en elle. Quand elle les rouvrit, c'était parce qu'elle avait entendu des bruits de pas pénétrant dans la caverne. À l'entrée, mfiants depuis le dernier incident, se tenaient Temari et Kankuro.

-Tu es certaine qu'elle est venu ici ? Elle n'aurait pas de raison puisqu'elle ne se souvient pas d'être une démone.

-J'en suis certaine, Kankuro, elle...

Temari se tut d'un seul coup quand elle aperçu la copie blanche de Shikyo. Kankuro regarda dans la même direction et se raidit, se préparant à sortir sa marionnette. La dame blanche sourit:

Ne vous en faites pas, je ne suis pas votre ennemie. Je suis apparu pour prendre soin de ma moitié grâce à l'aura de puissance enfermé dans cette grotte.

Elle rabaissa les yeux vers Shikyo et sourit avec tristesse:

Vos anciens l'ont bouleversée. Elle n'est pas au courant de tout ce qui s'est passé. Peut être est-ce mieux ainsi...mais elle doit se rappeller de la puissance qu'elle possède et de son rôle qu'elle a à jouer. Si elle n'y arrive pas, les âmes des humains ne traverseront pas de l'autre côté et ne pourront jamais profiter du repos éternel qui leur est réservé. Il faut qu'elle se souvienne de cela.

Temari se rapprocha, sous le regard inquiet de Kankuro, et observa la dame blanche:

-Vous ressemblez à Shikyo, mais, contrairement à ce que je croyais au départ, vous n'êtes pas sa jumelle ou une autre partie d'elle, n'est-ce pas ?

Un sourire énigmatique apparu sur les lèvres de la dame blanche:

Gardez cela en secret, d'accord ?

Elle disparu en fumée et la tête de Shikyo fut déposé au sol avec douceur, comme si la dame blanche l'avait empêchée de se frapper la tête au sol. Temari souleva Shikyo du sol comme une enfant et se tourna vers Kankuro:

-Il vaut mieux la ramener au village. Elle doit être épuisée avec tout ce qui s'est passé.

Kankuro aquiesça sans rien dire, encore sous le choc à cause de la dame blanche, et Temari partit la première de la grotte. Quand ils arrivèrent au village, les ninjas de Suna vinrent voir ce qui se passait et posèrent des questions. Temari leur dit que Shikyo avait voulu aller voir la grotte où Gaara l'avait trouvée et qu'elle s'était endormit à cause de la fatigue. Elle ne révéla pas l'existence de cette dame blanche, se promettant cependant d'en parler à Gaara quand elle le verrait.

___________________________________
Anata no tame ni, watashi wa egao ni narimasu
For you, I will smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://legende.forumactif.org/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naruto shippuuden : la démone scellée en elle-même, Shikyo Jin'sei
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naruto Shippuuden film 5 : Blood Prison !
» Naruto Shippuuden enfin sur Game One
» Naruto (Shippuuden)
» WII:Naruto Gekitou Ninja Taisen EX
» [MANGA/ANIME] Naruto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto  :: Autres :: Fan fiction !-
Sauter vers: