Naruto

Venez vivre votre vie en tant que ninja ! Quel camp choisirez-vous ?
 
AccueilPortailRechercherMembresS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Naruto Shippuden : De nouveaux arrivants

Aller en bas 
AuteurMessage
Synari Umino
Chuunin d'Akai et admin
Chuunin d'Akai et admin
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 24
Village : Konohagakure
Mission ? : Saiyuru, tu n'as pas le droit de partir ainsi !
Humeur : Songeuse et sérieuse
Points : 810
Réputation : 15
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: Aucun
Connaissances:

MessageSujet: Naruto Shippuden : De nouveaux arrivants   Sam 22 Mai - 14:08

Je serai donc la première ^^ Seisui va aussi répondre ici de temps en temps. Ne vous fiez pas à cette histoire pour les personnages. Il y a des changements.

Chapitre 1
Recrus inconnus

Partie 1

Tsunade glissa une main sur sa joue sans quitter la feuille de ses yeux bruns.

- Aujourd'hui ? souffla-t-elle, les sourcils haussés.

Rares étaient les fois qu'elle avait reçu ce genre de lettre. Probablement qu'elle n'en avait d'ailleurs jamais. Ce n'est pas une requête, mais plus un avertissement et, en plus, elle recevait la lettre le jour même où ça aurait lieu, ce qui la surprit quelque peu. La porte s'ouvrit et elle releva la tête en déposant la feuille. Un homme aux cheveux bruns, qui portait son bandeau frontal comme un bandana à l'envers, entra dans la pièce. Il machouille une tige.

- Genma ! Du nouveau ? demanda Tsunade.

- C'était une fausse alerte, lui apprit-il.

Elle hocha de la tête.

- Alors vous pouvez abandonner la mission.

Elle leva les yeux vers lui et lui sourit.

- J'ai une nouvelle mission pour toi.

Il parut légèrement découragé. Elle sourit.

- Ne t'inquiète pas, ce n'est rien de très gros. Des gens devraient arrivés aujourd'hui au village. Je te demanderais d'aller les accueillir et de les conduire ici.


Genma hocha de la tête et prit congé.

♪ ♫ ♪

- Le voilà, dit Seisui, les yeux fixés vers l'horizon.

Tsuki tendit le cou en tentant de l'apercevoir. Pourtant, elle ne voyait toujours rien. Synari sourit. Ils marchèrent encore un moment, puis, finalement, les arbres s'écartèrent pour leur laisser voir de grandes portes vertes barrés de lettres japonaises rouges qui s'ouvraient sur le grand village. Tsuki poussa une exclamation et accéléra le pas.

Tsuki était généralement quelqu'un de très énergique, enfin, c'est ce qu'elle montrait en présence de Seisui, et puisqu'il était toujours avec eux... Ses cheveux étaient violets, ceux à partir de ses tempes étaient relevés et noués par un long foulard doré. Une frange retombait sur son visage, jsute au-dessus de ses yeux couleur de lune. Elle était petite et mince, ce qui lui donnait l'air délicat. Elle avait un visage triangulaire et une peau presque blanche. Un bracelet ceignait son bras, noir. La plaque argenté du bracelet était gravé d'une lune plaquée noire.

Synari, quant à elle, était très différente. Elle était beaucoup plus calme et discrète. Ses cheveux bleutés étaient séparés en deux et noués sous chaque oreille. Ses yeux argentés, généralement posés sur le sol, étaient grands et remplis de timidité. Elle était plus grande que Tsuki, mais plus petite que Seisui. Elle portait sur son avant-bras droit un brassard de tissu serré au poignet et au coude. L'avant-bras gauche était camouflé par un bandage dont l'extrémitié pendait.

Seisui, lui, était le seul garçon du groupe. Il possédait des cheveux noirs de jais en bataille, des yeux d'un bleu éclatant et perçant et une cicatrice marquait le haut de son bras. Il portait sous ses vêtements entièrement noirs, un pendantif en forme de goutte d'eau en cristal. Chacun d'eux possdaient les pochettes de ninjas qui contenaient leur équipement, bien qu'ils ne soient pas des ninjas de quelconque village.

Alors qu'ils arrivaient devant, Seisui fronça les sourcils. Un homme semblait les attendre, adossé à une des grandes portes vertes. Lorsqu'ils furent assez près, il décolla son dos et s'approcha.

- Qui êtes-vous ? demanda aussitôt Tsuki.

Seisui frôla son bras pour qu'elle se calme.

- C'est un ninja du village, du calme.

Tsuki pinça les lèbres. Elle et Seisui avaient tous deux leur regard fixé sur lui alros que Synari regardait au-dessus de sa tête.

- Je suis Shiranui Genma, dit le ninja en souriant légèrement. J'ai été envoyé par le cinquième Hokage pour vous conduire jusqu'à elle.

Seisui s'avança un peu. Bien qu'ils soient tous du même niveau, depuis qu'ils avaient formé leur groupe, ils avaient instinctivement accepté Seisui comme étant leur chef, étant le plus sérieux et le moins timide.

- On l'a donc prévenue de notre arrivée.

- En effet.

Genma fit un pas de côté, les invitant à pénétrer le village.

- Si vous voudriez bien me suivre.

Ils entrèrent, marchant derrière le Jônin. Synari se tenait le plus en arrière possible, mais Seisui s'arrangeait pour qu'elle ne soit possible. Tsuki et Synari observaient le village d'un air impressionné. Les rues grouillaient de gens qui riaient, parlaient et marchaient ensemble, alors que des enfants couraient et jouaient dans entre les villageois. Les bâtisses étaient toutes très grandes et colorés de couleur joyeuse. C'était incroyable, bien différent des endroits où les adolescents venaient.

Ils arrivèrent finalement à la maison du Hokage. Genma les conduit jusqu'à la pièce où se trouvait Tsunade et ouvrit la porte. Il les fit entrer, s'inclina légèrement devant l'Hokage et ferma la porte derrière les enfants. Tsunade, une femme d'apparence assez jeune, aux cheveux blonds noués en deux queues de cheval et aux yeux bruns, leur sourit. Un lozange marquait son front.

- Je dois vous avouer avoir été surprise par votre lettre, dit-elle.

Seisui s'avança à nouveau.

- Je suis Seisui Shiro, voici Tsuki Murasaki et Synari Oraku. Veuillez nous excuser pour cette lettre de dernière minute. Nous avons entendu parler du village et nous avons décidé depuis très longtemps que nous voulions devenir ninja. Or, il semble que ce village soit très puissant et qu'il posséde des forces militaires. Nous voulions vous offrir notre aide et nos services.

- Nous aimerions beaucoup devenir des ninjas de Konoha. Nous serions prêts à tous, ajouta Tsuki.

Tsunade sourit, impressionnée par la volonté de ces enfants. Ainsi donc, ils voulaient devenir des ninjas du village caché des feuilles ? Elle sentait qu'il ne s'agissait pas de n'importe quels enfants. Elle inclina la tête en fermant les yeux.

- D'accord. Mais vous devrez d'abord passer un examen.

___________________________________
-Le bien avant tout

- Mamori tsuzukete yunkunda


Dernière édition par Synari Umino le Mar 8 Fév - 21:35, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synari Umino
Chuunin d'Akai et admin
Chuunin d'Akai et admin
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 24
Village : Konohagakure
Mission ? : Saiyuru, tu n'as pas le droit de partir ainsi !
Humeur : Songeuse et sérieuse
Points : 810
Réputation : 15
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: Aucun
Connaissances:

MessageSujet: Re: Naruto Shippuden : De nouveaux arrivants   Sam 5 Juin - 11:33

Partie 2 du chapitre 1

Le lendemain, les trois jeunes futurs ninjas furent conduits à l'emplacement du précédent examen des Chuunins. Ils durent passer les trois étapes respectives. Ils furent installés avec d'autres élèves dans une pièce et devaient répondre aux questions. Ils durent toutefois savoir que, s'il trichait, il perdait trois points chaque fois qu'ils se faisaient prendre. Seisui fut le seul des trois coéquipiers à pouvoir comprendre les questions et y répondre. Synari comprit rapidement qu'elle devait triché si elle voulait avoir une chance d'aller en deuxième épreuve. Elle utilisa donc son Hyouton pour copier les réponses de Seisui. Son tigre miniature alla voir ses réponses, puis les transmit à Synari et Tsuki par la suite.

Lorsque l'examen termina, ils comprirent que c'était un coup monté pour les obliger à récolter des informations, que les autres élèves étaient en fait déjà des Chuunins. La deuxième épreuve consista à se tirer d'une tour où les attendaient des multiples défis. Ils parvinrent à se rendre à la dernière étape où ils durent ses battre contre d'autres Chuunins et les vaincre.

Ils furent ensuite rappeler au bureau de l'Hokage. Lorsqu'ils entrèrent, l'air épuisé, sauf pour Synari qui semblait encore péter le feu (pardon l'expression), elle sourit. Elle avait eu raison. Ces jeunes étaient incroyables. Elle releva la tête en souriant.

- Vous avez tous les trois passés.


Elle qui s'était au moins attendue à ce que l'un d'eux deviennent seulement un Guenin... La veste verte kaki leur fut donné au trois, mais seul Seisui la porterait en permanence. Tsuki la porterait parfois et Synari décida de ne pas la porter. Ils mirent leur bandeau à des endroits différentes. Tsuki mit la sienne sur son bras droit, Seisui, le gauche et Synari, sur les hanches, de travers. Tsunade jeta un coup d'oeil à l'horloge, puis sourit.

- Votre futur sensei devrait arrivé...

On frappa à la porte et elle s'ouvrit. Un homme entra dans la pièce. Les trois nouveaux Chuunins se retournèrent et Seisui écarquilla les yeux. Il reprit un air sérieux. Il reconnaissait très bien ces yeux. Un Hyûga, le deuxième rival de sa famille. L'homme, dont la chevelure d'un noir de jais était attachée et rassemblée sur ses épaules, posa son regard argenté sur chacun d'eux. Une frange de cheveux tombait sur son bandeau qu'il portait au front. Il semblait très sérieux son regard devint plus grave lorsqu'il se posa sur Synari. Celle-ci regardait à présent le sol.

- Voici votre sensei, Keishi Hyûga. Keishi-san, voici Synari Oraku, Tsuki Murasaki et Seisui Shiro. Ils viennent d'être nommés tous les trois Chuunins.

Keishi leva les yeux sur elle puis un sourire éclaira finalement son visage.

- Bien. Ca commence plutôt bien.

Il rebaissa les yeux sur eux.

- Si vous voudriez bien me suivre.

Ils sortirent de la pièce en fil indienne après avoir remercié Tsunade. Keishi les conduit sur un toit et s'assit sur la rambarde. Il les regarda tour à tour.

- Je ne connais rien sur vous pour le moment. Je veux donc que vous présentiez un à un. Je n'y échapperez pas non plus.


- Qu'est-ce qu'on doit dire ? demanda Tsuki.

Keishi haussa les épaules et sembla réfléchir.

- On se contentera de l'essentiel. Une chose que vous aimez, une chose que vous détestez, un hobby et votre but pour plus tard.


Seisui haussa les épaules, décidant de commencer.

- Je me nomme Seisui Shiro, j'aime... m'entrainer, je déteste les imbéciles qui se croient au-dessus des autres. Mon hobby... j'en ai pas. Mon but... Rendre fier mon clan...


Il se tut. Sachant que c'était tout et sachant aussi que ce ne serait pas Synari qui parlerait première, Tsuki prit la parole :

- Je suis Tsuki Murasaki. Ce que j'aime : relaxer, me détendre. Ce que je déteste : l'école, les questions stupides et les complications. Je n'aime pas me battre non plus, j'évite quand je peux. Je n'ai pas vraiment de hobby, sauf si on considètre dormir comme en étant un et comme rêve... Je n'en ai pas vraiment pour l'instant.

Keishi haussa les sourcils, mais ne passa aucun commentaire. Il savait que l'allusion aux questions stupides s'adressait à lui. Jusqu'à maintenant, Seisui lui semblait sérieux, mais il se demandait sincèrement pour Tsuki était devenue une Kunoichi. Il tourna son regard blanc vers Synari et celle-ci tressaillit. Elle baissa les yeux et commença :

- Je suis Synari Oraku, j'aime me promener la nuit, j'aime nager et j'aime les fruits (Keishi haussa les sourcils). Je déteste les gens qui méprisent les autres sans raison, l'injustice et je déteste le feu. Mon hobby, promenade nocture, mon rêve, devenir plus forte que possible.

Keishi inclina la tête. Il s'aperçut que le regard de Seisui et Tsuki était posé sur lui de façon insistante. Il ne put retenir un sourire et dit :

- Il n'y a rien à savoir à propos de moi.


Ils ne détournèrent pas les yeux, lui arrachant un soupir.

- Bon... j'aime la peinture, je déteste le citron, je fais de la peinture et mon rêve est personnel.

Plutôt court, mais au moins ils savaient un minimum. Il se redressa et les balaya du regard.

- Bon, maintenant, il ne reste qu'à vous tester pour savoir ce que vous valez.


Soudain, il fonça sur Seisui qui se trouvait au centre. Seisui sentit les doigts de Keishi frôler son cou et il recula d'un bond. Deux kunais fusèrent de gauche et de droite et le Jônin n'eut d'autres choix que de reculer pour les éviter. D'un geste rapide, il fonça sur Tsuki et, à peine eut-il frôler son bras que Synari bondissait sur lui, kunai transparent à la main. Il évita son coup en souriant et eut à peine le temps de toucher son cou que tous trois reculèrent. Keishi fit quelques pas vers l'arrière en souriant.

- Pas mal. Maintenant voyons voir ce que vous valez lorsque vous êtes sérieux.


Seisui fronça les sourcils.

- Nous étions sérieux.

Keishi secoua la tête.

- Non. Tant que vous n'avez pas vraiment de but, vous ne pouvez être sérieux.


- Et quel but allez-vous nous donner ?
interrogea Tsuki en haussant un sourcil.

Keishi leva la main dans laquelle pendaient trois objets. Un collier en forme de coeur ailé violet, un autre coller en forme de goutte d'eau blanche et un bracelet avec une lune gravée dessus. Les trois écarquillèrent les yeux.

- C'était une ruse, souffla Tsuki, vous avez profité de notre surprise pour nous prendre nos biens.


Keishi hocha de la tête.

- Rendez-les nous, dit Seisui.

- Je crois comprendre qu'ils vous sont chers. Pour les ravoir, vous devez réussir à me battre ou à les récupérer.

Synari se mordit la lèvre. Elle doutait qu'ils parviennent à arracher leur propre bien à un Jônin. Il les attacha à sa ceinture et sourit. Le sensei savait très bien qu'ils avaient beaucoup d'expérience en travail d'équipe, mais c'est le reste qu'il voulait voir.

- Allez-y !

___________________________________
-Le bien avant tout

- Mamori tsuzukete yunkunda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synari Umino
Chuunin d'Akai et admin
Chuunin d'Akai et admin
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 24
Village : Konohagakure
Mission ? : Saiyuru, tu n'as pas le droit de partir ainsi !
Humeur : Songeuse et sérieuse
Points : 810
Réputation : 15
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: Aucun
Connaissances:

MessageSujet: Re: Naruto Shippuden : De nouveaux arrivants   Sam 5 Juin - 12:48

(P.-S. : Les traductions que j'ai fait moi-même ont été traduit mot pour mot, ce n'est peut-être pas exacte. Je ne sais pas comment dire "de", donc...)

Chapitre 2
Tous des inconnus

Partie 1

Avant même qu'il n'ait eu le temps de leur foncer dessus, les trois se dispersèrent. Keishi les regarda faire en haussa un sourcil. Il ne fallait pas oublier qu'il était sur un toit... un grand toit, mais c'était un toit. Ils se positionnèrent de chaque côté du toit, toujours bien en vue de Keishi. Celui-ci sourit. Pas mal, au moins ils ne fonçaient pas tête première. Il vit les yeux de Seisui bien fixés sur lui. Sans son Byâkugan, il ne voyait pas ses yeux, mais il crut y voir un changement.

Se concentrer sur seulement un d'eux fut une erreur.

Alors qu'il tressaillait, sentant le chakra se répandre jusqu'à lui, il entendit la voix de Tsuki sur sa gauche, sérieuse et concentrée, lancer :

- Raiton, Boufuu den'kou (tempête éclair)


Keishi tourna les yeux vers elle et la surprise se peignit sur son visage. Une vague d'éclair fonçait sur lui. Il recula d'un bond et se projeta sur le côté pour éviter de se faire prendre. Toutefois, il ne fut pas sans remarquer le visage légèrement crispé de Tsuki. De la douleur ? Il se retourna brusquement et attrapa le bras de Synari et la projeta plus loin. En heurtant le mur, son visage se mit à fondre, ainsi que le reste de son corps, pour ne laisser qu'une flaque d'eau. Un sifflement sur le côté attirant son attention et il sortit un kunai en vitesse pour parer les kunais d'un blanc limpide. Il chercha du regard Seisui. Il avait disparu, il ne se trouvait plus à l'autre extrémité du toit.

Il se retourna. Synari fonçait vers lui, encadrée de deux comme elle, kunais à la main. Keishi se prépara, mais il écarquilla les yeux, en apercevant Seisui sauter par-dessus sa coéquipière, un katana à la main. Il attrapa le poignet de Seisui, et le projeta sur la Synari du centre. Elle éclata en fragment. A l'aide de deux kunais, il para les attaques des deux autres Synari et sentit quelque chose dans son dos. Il repoussa rapidement les deux clones (à moins qu'une d'elles ne soit la vrai) et se retourna. La main de Tsuki le toucha juste avant qu'il ne la repousse brutalement. Il sentit toutefois son corps devenir plus raide et un frisson lui parcourut la nuque. Rapidement comme l'éclair, Synari arracha les objets de sa ceinture.

Ils reculèrent et Synari jeta le bracelet à Tsuki et la goutte à Seisui. Elle attacha elle-même son collier autour de son cou et cacha la pierre sous ses vêtements. Keishi se secoua et se redressa.

- Vous êtes plutôt doués. Je comprends pourquoi vous êtes de venus Chuunin dès le début.

Il avança vers eux et Tsuki fronça les sourcils. Etant la plus observatrice et la plus logique des trois (on s'entend que ça ne peu pas être Synari qui regarde le plancher en permanence), elle remarqua que quelque chose avait changé dans son comportement.

Brusquement, il fonça vers Synari qui leva les yeux trop tard. Il l'attrapa par le cou et la tira vers l'arrière. Il la fit pivoter vers eux et passa le bras autour de son cou pour la retenir. Un sourire étrange, presque sadique, étira les lèvres de Keishi. Il pencha la tête de façon à être à la hauteur de l'oreille à Synari.

- Je déteste... les monstres comme toi.

Tsuki écarquilla les yeux. Elle ne parvenait pas à dire s'il était ou non sérieux. Keishi attrapa un kunai et, d'un geste rapide, il déchira le brassard de Synari, découvrant les larges rayures noires qu'il y avait sur son bras. Il appuya ensuite la lame sur le cou de Synari qui ne réagit pas. Ele gardait son air impassible, ne montrant qu'un peu de surprise. Tsuki serra les dents.

- Vous ne voulez pas sauvé votre amie ? rigola Keishi.

Son regard d'argent se posa sur Seisui, puis Tsuki. Cette dernière fit un pas vers l'avant en cherchant un shuriken dans sa pochette, mais Seisui tendit le bras devant elle, le visage impassible.

- Non.

- Seisui, tu vas le laisser... alors qu'on ne sait même pas...?

Seisui haussa les épaules et ferma les yeux.

- Qu'il fasse ce qu'il veut.


Keishi sourit et appuya la lame davantage sur la gorge de Synari. Le sang perla sur sa peau.

- Alors c'est tout ce que le jeune héritier des Shiro a à dire ?

Seisui haussa à nouveau les épaules. Tsuki serra les dents. Elle devait se retenir de le frapper, mais elle ne savait pas ce qu'il avait en tête. Il était bien trop proche d'elle et de Synari pour trahir cette dernière ainsi. Mais la main de Seisui lui frôla le bras, signe qu'il faisait toujours lorsqu'il voulait qu'elle se détende.

Soudain, Keishi comprit que quelque chose clochait. Il n'arrivait plus à bouger ses jambes ni son bras qui retenait Synari. Il baissa les yeux et s'aperçut que là où ses mains s'aggripaient, la glace se répandait. Ses jambes aussi.

- Désolée, Keishi-sensei.


Elle pencha la tête vers l'avant et le poing de Seisui s'abattit sur le visage fin du Hyûga. Celui-ci écarquilla les yeux avant de recevoir le coup. Un bûche le remplaçant alors et Synari fut délivrée. Elle essuya le petit peu de sang qui perlait sur son coup et s'empressa de cacher son avant-bras. Ils se retournèrent. Appuyé contre la rambarde, Keishi souriait normalement.

- Vous êtes réellement doués. Vous êtes parvenus à garder votre sang froid et gagner du temps.


Il sourit et tourna les yeux vers Synari.

- Désolé, mais je voulais être crédible, dit-il.


Tsuki pinça les lèvres. Crédible ou sérieux. Peut-être en aurait-il profité pour dire ce qu'il voulait vraiment dire. Keishi se redressa et s'avança à nouveau vers eux.

- Je vous laisse partir, c'est tout ce que je voulais savoir pour l'instant. A la prochaine.

Et il disparut. Seisui, Synari et Tsuki échangèrent un regard.

___________________________________
-Le bien avant tout

- Mamori tsuzukete yunkunda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Synari Umino
Chuunin d'Akai et admin
Chuunin d'Akai et admin
avatar

Nombre de messages : 855
Age : 24
Village : Konohagakure
Mission ? : Saiyuru, tu n'as pas le droit de partir ainsi !
Humeur : Songeuse et sérieuse
Points : 810
Réputation : 15
Date d'inscription : 08/08/2008

Fiche du ninja
Rang: Chuunin
Bijuu: Aucun
Connaissances:

MessageSujet: Re: Naruto Shippuden : De nouveaux arrivants   Sam 26 Juin - 14:23

Partie deux du chapitre 2

Après s'être entendu, ils décidèrent de se rendre àla maison que leur avait attribué l'Hokage. À quoi bon rester dans les rues à flâner. En plus, Synari avait avoué avoir hâte de visiter leur maison. Dès qu'ils furent devant, ils furent plutôt découragés. Pour trois personnes, c'était drôlement petit. Tsuki, impatiente, monta la petite volée de marche et s'introduit dans cette minuscule maison. Elle jeta un regard ennuyé à la pièce principale.

- Lorsqu'elle parlait d'être faite pour nous, elle parlait sérieusement. Il y a trois autres portes, soupira Tsuki alors que Seisui et Synari se joignait à elle. À en juger par cette pièce, les autres doivent être la salle de bain et nos chambres.

En effet. La pièce où ils se trouvaient présentement était le salon, la salle à manger et la cuisine confonudus. Synari ouvrit les trois autres portes. Une d'elles avait deux lits, alors que l'autre un seul et la dernière, une toilette, un bain et tout ce qui venait avec.

- Bah, c'est mieux que rien du tout, dit Seisui. On moins, on ne dort pas sur le trottoir.

Et sur cette note joyeuse, ils décidèrent de s'installer.

♪ ♫ ♪

Keishi frappa trois petits coups et entra. Tsunade tourna son regard noisette vers lui et sourit.

- Justement l'homme que je voulais voir. Ça c'est bien passé ?

- Plutôt, dit-il en se remémorant les parties les plus frappantes.

- Bien. J'ai une nouvelle tâche pour toi et Shizune. Dans la lettre qui m'a été envoyée par ces enfants, il était inscrit qu'ils connaissaient ou étaient liés à des gens de ce village. J'ai fait une recherche et j'ai en effet trouvé que ces trois Chuunins avaient, tous les trois, déjà vécus ici.


- Vous avez trouvé leur lien ? s'enquit Keishi.

- Oui... Je vous demanderais à tous les deux d'aller trouver Raika Shiro, Iruka Umino et Shikaku Nara.

Keishi parut découragé.

- Je sais qu'Iruka doit se trouver à l'Académie pour le moment, mais Shikaku et Raika...


- Raika se trouve spurement chez lui, comme il est en congé. Shikaku, Shizune peut s'en occuper.


- Alors j'y vais.

Sans un mot de plus, Keishi sortit. Bon, Iruka et Raika. Ce ne fut pas long. Lorsqu'il revint, suivit des deux autres ninjas, Shizune était déjà de retour et Shikaku attendait patiemment devant le bureau de l'Hokage. Iruka et Raika allèrent se poster tout deux aux côtés de Shikaku. Keishi se posta dans un coin, contre le mur. Tsunade posa les mains sur son bureau et leva les yeux vers les trois hommes.

- Comme vous le savez peut-être, trois nouveaux ninjas sont arrivés au village. Je vous aie regroupé car chancun d'entre vous avez un lien avec l'un d'eux.

Elle observa leur réaction. Shikaku tressaillit alors que Raika sourit. Iruka resta immobile.

- Un Shiro ? interrogea joyeusement Raika.

- En effet. Seisui Shiro est revenu au village et nous a proposé de devenir un ninja pour le village, accompagné de ses deux amis.

- Seisui ? répéta Raika. Vous voulez dire... L'héritier du Clan ? Bon sang, il y a si longtemps que je ne l'ai pas vu. Il était tout petit.


- Tsuki... ? fit seulement Shikaku.

- En effet. Tsuki Murasaki est rentrée au village, Shikaku, dit Tsunade. La situation semble compliquée, toutefois, mais ça ne me regarde pas. Il s'agit bien de votre fille ?

- Oui.

Tsunade tourna ensuite son regard vers Iruka, le seul à ne pas avoir parler. Il essayait de réfléchir.

- Synari Oraku ? demanda-t-il en voyant que Tsunade attendait quelque chose.

- Oui, elle était ton élève, autrefois, n'est-ce pas ?

- Pas très longtemps, mais oui.

- Eh bien, c'est tout ce que je devais vous dire, dit l'Hokage.

Elle fit trois petites feuilles vers eux.

- Voici leur adresse. Vous pourrez donc aller les voir lorsque vous voudrez.


Les trois hommes prirent les feuilles et Shikaku, Raika, Keishi et Shizune sortirent de la pièce. Seul Iruka resta, attendant que les autres sortent. Lorsque la porte fut close, il demanda :

- Vous êtes bien sûr qu'il s'agit réellement de...?

- Oui, ça ne peut être qu'elle. J'ai vérifié les fichiers. Comment as-tu l'intention de le luir dire.


- J'en sais absolument rien. A vrai dire... je n'ai peut-être pas l'intention de le lui révéler. Elle n'a aucun souvenir de sa dernière venue ?

- Non, Tsuki non plus, d'ailleurs.

- Je vois. Je vous remercier, Lady Tsunade.

Et sur ce, il sortit.

♪ ♫ ♪

Synari ouvrit la porte.

- Tu vas où ? demanda Seisui en sortant de sa chambre.

- Quelque part, j'ai envie de marcher.

- Il va pleuvoir.

- Je sais.


Seisui sourit alors qu'elle sortait. Elle descendit les quelques marches et se mit à marcher dans les rues. Lorsque finalement, les épais nuages gris laissèrent tomber leur pluie, Synari sourit. Les gens du village rentrèrent rapidement et les rues se vidèrent. Synari sourit. Lorsque le village était vide, elle se sentait plus calme. Elle avait un étrange sentiment de déjà vu. En arrivant au fond du village, elle leva les yeux vers les cinq visages. L'eau ruisselait sur la pierre. Ca avait quelque chose de beau.

♪ ♫ ♪

Tsuki était assise à la table et jouait avec un crayon sur une feuille. Seisui l'observait avec un sourire.

- Souris, dit-il.

- C'est ennuyant. Pourquoi fallait-il qu'il pleut là, alors que nous sommes pris ici.

- Sors, si ça t'ennuie.

- Je n'ai pas le goût d'être trempée, ronchonna Tsuki.


Il rit en levant les yeux au ciel. On frappa soudain à la porte. Seisui se leva et alla ouvrir. Il se retrouva face à un homme aux longs cheveux blonds noués en queue de cheval. Il portait des lunettes rectangulaires posées devant des yeux d'un bleu éclatant ainsi qu'un anneaux à son oreille gauche. Il souriait.

- Salut Seisui.

- Et vous êtes ? demanda celui-ci.

- Ne me dis pas que tu ne t'en rappelles pas !

Seisui le scruta du regard et le déclic se fit.

- Vous êtes Raika !

L'homme sourit et se tourna sur un pied.

- Tu viens ? demanda-t-il. Je crois que nous avons beaucoup à se dire.

Seisui sourit et hocha de la tête. Il y avait si longtemps... Il se tourna vers Tsuki.

- Ca te dérange si...?

- Non, bien sûr, vas-y. On se revoit tout à l'heure, dit celle-ci.

Seisui lui envoya la main et sortit en refermant la porte derrière. Ni lui, ni Raika ne sembla se soucier de la pluie.

___________________________________
-Le bien avant tout

- Mamori tsuzukete yunkunda
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Naruto Shippuden : De nouveaux arrivants   

Revenir en haut Aller en bas
 
Naruto Shippuden : De nouveaux arrivants
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Naruto Shippuden - Kaze - Naruto/Sora - G
» Uchiha Sasuke (naruto shippuden)
» Naruto Shippuden Film 5 : Blood Prison !
» AMV naruto & naruto shippuden & FMA & one piece
» Naruto Shippuden 316 Vostfr

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto  :: Autres :: Fan fiction !-
Sauter vers: